Bienvenue à Marly-Gomont

182694.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxGenre: comédie dramatique

Synopsis: En 1975, Seyolo Zantoko, médecin fraîchement diplômé originaire de Kinshasa, saisit l’opportunité d’un poste de médecin de campagne dans un petit village français.
Arrivés à Marly-Gomont, Seyolo et sa famille déchantent. Les habitants ont peur, ils n’ont jamais vu de noirs de leur vie. Mais Seyolo est bien décidé à réussir son pari et va tout mettre en œuvre pour gagner la confiance des villageois…

Bienvenue à Marly-Gomont est une histoire très touchante à propos de la tolérance et de la différence des cultures dans le cadre des années 1970. Le film est inspiré d’une histoire vraie, celle de la famille de Kamini, chanteur-humoriste que vous avez pu découvrir en 2007 grâce à la chanson « Marly-Gomont ».

Je ne sais pas vraiment ce qui s’est vraiment passé et ce qui est romancé mais je dois dire que, dans tous les cas, ce père du famille a eu du courage pour s’affirmer en tant que médecin Noir dans la campagne profonde française dans ces années là. Les propos et actions racistes fusent car il y a une vraie méconnaissance des gens, exacerbée par un Afficher l'image d'originehomme voulant évincer Seyolo pour devenir maire de la commune. Pourtant ces passages amènent certains moments comiques tellement ils nous paraissent aberrants à l’heure actuelle!

J’ai beaucoup aimé les acteurs, notamment les parents. Les costumes reflètent bien la mode de l’époque. De plus, j’ai adoré la passages pendant lesquels la famille d’Afrique vient leur rendre visite en France. Ils sont très exubérants mais très drôles, surtout la scène de la messe de Minuit à l’occasion de Noël. Ce qui est intéressant dans le film, c’est de voir tous les efforts que va mettre en oeuvre Seyolo pour gagner la confiance des villageois allant parfois à l’extrême en empêchant sa famille de parler leur langue maternelle ou en interdisant à sa fille de continuer à jouer au football.

D’ailleurs du côté des enfants, nous savons qu’ils peuvent être très durs entre eux et cela a bien été le cas dans la cour de récrée. Eux aussi ont du faire des efforts pour s’intégrer. J’ai d’ailleurs trouvé vraiment touchant l’histoire d’amitié entre Kamini et la petite fille que Seyolo arrive à soigner.

Au final le film est très émouvant tout en restant assez léger tout de même.

Note: 7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s