Ce n’est pas toi que j’attendais

Sortie: 2014Résultat de recherche d'images pour "ce n'est pas toi que j'attendais"

Auteur: Fabien Toulmé

Edition: Delcourt

Aujourd’hui je vous présente un article un peu particulier car ce n’est ni un roman ni un manga mais une bande-dessinée. Je n’en lis que très peu et j’ai lu cette BD surtout car elle était inscrite dans le défi Babelio. Mais au-delà de cela j’étais plutôt curieuse de découvrir cette oeuvre tout en étant par forcément rassurée.

Je m’explique, l’auteur aborde en racontant sa propre histoire l’acception de sa fille qui, après un suivi de grossesse plutôt moyen, se révèle être trisomique 21. Et moi, qui ne suis pas habituée aux BD, qui n’apprécie pas vraiment de lire des histoires sur le thème de la maladie ou plus largement, autre chose que de la littérature de l’imaginaire j’étais… assez peu confiante. D’autant plus que, même si ça n’est pas du tout pour tout de suite, j’ai moi-même très peur d’avoir un bébé malade ou handicapé, peu importe de quoi d’ailleurs. Donc… je me demandais comment j’allais réagir à cette histoire.

Finalement je l’avoue j’ai assez largement pleuré, surtout pendant la première moitié. Le papa avait très peur que son enfant soit trisomique et se montait la tête alors même que Julia Résultat de recherche d'images pour "ce n'est pas toi que j'attendais"n’était même pas née, et quand il apprend que son intuition était la bonne, c’est un véritable choc. Mais ce qui est absolument incroyable, d’après moi, c’est que l’auteur soit aussi sincère avec nous par rapport à ce qu’il a ressenti. Je pense que c’est d’ailleurs pour cela que cette BD m’a autant touchée: les émotions du père m’ont parues si vraies, si sincères que je me mettais à sa place et que j’étais dans un état… enfin je n’étais pas bien.

Et le reste de l’histoire nous raconte les deux premières années de Julia, la manière dont les parents ont appris à connaître la maladie, à connaître Julia, se poser des questions pour pouvoir l’accompagner au mieux etc. Et au fur et à mesure nous voyons comment le papa et la maman vont accepter la situation.

Je ne peux pas tellement en dire plus hormis que ce livre m’a vraiment bouleversée, je m’y attendais mais peut-être pas à ce point. Les différents points « techniques » sur la maladie ou les examens médicaux sont très bien expliqués. Et cette évolution, cette construction de la relation père/fille est vraiment touchante et nous montre que la trisomie 21 n’est pas une fatalité.

adoetjuniorlogo
Défi babelio
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s