The Handmaid’s Tale – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "the handmaid's tale hulu"Genre: Drame, science-fiction dystopique

Format:  10 épisodes d’environ 1h

Synopsis: Dans une société dystopique et totalitaire au très bas taux de natalité, les femmes sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l’entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction. Nous suivons June -une servante- dans un univers aussi fascinant que cruel dans lequel elle devra tout faire pour survivre.

Un jour, alors que je surfais sur les réseaux sociaux, je suis tombée sur un article. Emma Watson cachait dans Paris des exemplaires du roman The Handmaid’s Tale (La servante écarlate en français) de Margaret Atwood. J’ai ensuite été me renseigner et j’ai appris que ce livre, dont la description m’avait beaucoup intéressée, était adapté en série. Il n’en fallait pas plus pour que je saute sur l’occasion!

Cette série américaine est composée de dix épisodes. En général, ces épisodes sont composés de la manière suivante: nous suivons June dans le présent, au sein de la famille à laquelle elle a été « affectée » pour procréer. Et nous avons régulièrement des flash-back qui nous en apprennent plus sur la manière dont elle en est arrivée à ce stade et -un peu plus tard dans la série- sur la manière dont la société en est arrivée là.

Une des premières choses à savoir si vous voulez regarder cette série, c’est qu’il va falloir vous accrocher. Je voulais vous parler de la violence mais… ce n’est pas parce que c’est gore, plutôt parce que c’est psychologiquement dur. N’ayons pas peur des mots, dans cette nouvelle société les femmes sont des moins que rien. Même les Épouses, Résultat de recherche d'images pour "the handmaid's tale serie"les mieux loties pourraient-ont dire, n’ont pas le droit de travailler. Elles restent là, à la maison en train de tricoter: WHOU! Mais évidemment les servantes sont les plus à plaindre: violence, viol, soumission, oppression, interdiction de lire ou de sortir seule… rien n’est trop beau. Et tout ça pourquoi? Car dans ce monde où la fertilité a baissé à un niveau très alarmant, elles ont « l’honneur » d’être des femmes fertiles. Elles ont donc été capturées, coupées de leur vie d’avant et séparées de leurs familles pour être marquées et destinées à devenir des mères porteuses non consentantes.

Donc nous suivons June, ancienne femme tout à fait normale, à présent servante sous le toit des Watterford. Ce qui est incroyable dans cette série, c’est que le suspens et le mystère sont dosés à l’absolue perfection. Chaque épisode nous donne des informations soit sur le passé de June, soit sur la manière dont la société s’est transformée (les deux pouvant d’ailleurs être mêlés). Et malgré toutes ces informations, l’épisode suivant nous en dévoile plus, et le suivant encore davantage etc. Si bien que nous pouvons nous faire une idée de plus en plus précise de la société dans laquelle les personnages évoluent. De plus, à chaque épisode j’ai réussi à me dire… « bon, vu ce que je viens de voir, ça va être compliqué de faire pire ». AHAH, naïveté quand tu nous prends… En fait, ce qui est absolument fascinant, c’est qu’à chaque fois nous arrivons à découvrir un nouvel élément, que ce soit un lieu ou un événement par exemple, qui va nous interpeller et ce jusqu’au tout dernier épisode!

Pour le côté « technique » je dirais d’abord que la série est graphiquement très belle. Les lumières, la manière de filmer et même les musiques arrivent à donner une ambianceRésultat de recherche d'images pour "the handmaid's tale serie" lugubre et une puissance à chaque scène. Des scènes brillamment jouées par tous les acteurs du casting. J’ai d’ailleurs eu un coup de cœur pour deux personnages en particulier: Janine et Emily, respectivement incarnées par Madeline Brewer et Alexis Bledel (Gilmore Girls). Je les ai trouvé juste superbes.

Finalement je ne peux que vous conseiller cette série qui est incroyable. Un petit avertissement tout de même: ce n’est pas une série qui va vous faire rire ou vous détendre donc si c’est cela que vous chercher, passez votre chemin. C’est une série aussi envoûtante que terrifiante. Attendre la deuxième saison, prévue pour 2018, risque d’être très dur!

Note: 10/10

coup de coeur

Publicités

3 réflexions sur “The Handmaid’s Tale – Saison 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s