Harry Potter et l’enfant maudit

harry-potter-et-l-enfant-maudit-parties-un-et-deuxAuteur: J.K. Rowling / John Tiffany / Jack Thorne

Edition: Gallimard

Genre: Théâtre, Fantastique

Parution: 2016

Pages: 341

Description: Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus. 

Et me voilà désormais à jour sur l’univers de Harry Potter! Je ne sais pas si vous avez vous-mêmes lu cette huitième histoire mais il faut dire que je m’y suis plongée avec méfiance. En effet, j’avais entendu énormément d’avis très mitigés, des fans déçus et je me demandais « mais que se passe-t-il donc avec ce livre? ». Et finalement… je ne le trouve pas si mal que ça et je trouve que certains avis sont un peu exagérés.

Tout d’abord il faut souligner le changement de registre qui a évidemment pu déstabiliser les foules. Passer de la belle plume de JK Rowling en prose à une pièce de théâtre qui ne nous apporte que du dialogue est un gros changement, c’est évident. En plus de cela, Rowling nous fait passer extrêmement rapidement à la troisième année d’études d’Albus (fils de Harry) ce qui nous donne l’impression d’un début un peu rapide. En même temps… une pièce doit être jouée dans un temps limité donc c’est compréhensible. Pour être tout à fait franche, oui, bien sûr que l’on en veut plus, parce qu’on aime JKR, son univers, ses personnages, son écriture. On voudrait sept nouveaux romans se déroulant du point de vue de la nouvelle génération mais ce n’est pas ce qu’il s’est passé et un retourneur de temps n’y changera rien! Donc si nous nous en tenons à la pièce de théâtre qui nous est offerte, j’ai personnellement passé un bon moment.

Je vais faire un petit détour par les personnages. Evidemment nous retrouvons plusieurs de nos personnages préférés: Harry, Ron, Hermione, Ginny… mais avec vingt ans de plus! Et donc accompagnés de questionnements beaucoup plus adultes, des questions de parents! Et donc en toute logique nous découvrons leurs enfants, James, Lily, Albus, Rose et Scorpius… Le fils de Drago… j’ai eu beaucoup de mal à être en accord avec moi même. Car il s’avère que je déteste Drago mais que j’adore Scorpius, c’est même l’un de mes chouchous (dire cela d’un Serpentard me coûte beaucoup, sachez le) et j’irais même plus loin tant que j’en ai encore le courage… j’ai même réussi à apprécier (un peu) et à me mettre à la place de Drago (Oh mon dieu je l’ai écrit!). Bref… tout un florilège de personnages que nous prenons plaisir à découvrir ou redécouvrir.

Au niveau du scénario, JKR a pris des risques en prenant la voie du voyage dans le temps. Autant vous le dire, je me suis laissée porter par l’histoire sans trop réfléchir (ce qui explique la vitesse à laquelle je l’ai lu) et je ne pourrais pas vous dire s’il y a des incohérences ou non. Ces changements temporels nous plongent dans l’angoisse, car nous savons en tant que lecteur tout ce qu’il s’est passé pendant sept ans et tout ce qui a pu être sacrifié pour en arriver à la fin « normale ». Mais Albus et Scorpius ont décidé d’aller se balader 20ans en arrière! Très clairement je me suis sentie vraiment angoissée, énervée quand je me retrouvais dans les réalités alternatives qu’ils créaient et qui allaient de mal en pis. Cependant cela a un effet totalement addictif sur la lecture. L’histoire est également très axée, à mon sens, sur la relation père/fils qu’il s’agisse d’Harry et Albus et Drago et Scorpius et j’ai vraiment apprécié cet aspect qui nous montre une toute nouvelle facette de deux personnages que nous pensions si bien connaître.

Vous l’aurez donc compris, j’ai bien apprécié cette lecture bien qu’avec JKR on en voudrait toujours un peu plus. Et je dirais à ceux qui ont été très déçus par cette lecture qu’il s’agit d’une pièce de théâtre et qu’on ne peut pas tout à fait la cerner tant qu’on ne l’a pas vu sur scène. D’ailleurs je me demande bien comment elle peut être possible à jouer avec tous ces effets de magie, cela doit être très impressionnant à regarder.

Voici donc mon avis, quel est le vôtre? =)

Note : 8/10

Publicités

Un commentaire sur “Harry Potter et l’enfant maudit

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :