Isulka la mageresse, T1: La pierre d’Isis

51iBlLz8TILAuteur: Dorian Lake

Edition: Noir d’absinthe

Genre: Fantastique, aventure

Parution: 2018

Pages: 263

Description: Isulka est une mageresse marginale, un peu vénale, mais surtout très endettée, vivotant en donnant des spectacles de magie dans des cabarets parisiens. Scipione est un spadassin vénitien comme on n’en fait plus, un reliquat du passé exilé de la Sérénissime, trahi par ses pairs et en quête de Vendetta. Recrutés par un employeur anglais pour subtiliser une bague qu’on lui aurait dérobée, la mission se révèle sous un tout autre jour lorsqu’ils découvrent la valeur réelle et symbolique du joyau. Plus question pour Isulka et Scipione de travailler à prix bradés. L’appât du gain les mènera de Paris au Caire, de coups bas en coupe-gorges, une course-poursuite s’engageant entre les protagonistes, des espions, des criminels et une inquiétante secte égyptienne…

Je reviens aujourd’hui pour chroniquer le premier tome de la série Isulka la mageresse, publié dans une petite maison que j’ai eu grand plaisir à découvrir. Une jolie couverture, une belle qualité de papier et un travail certain sur le texte tout cela sans que le prix s’envole.

Ce roman est très sympathique à lire. La plume de l’auteur est travaillée tout en restant fluide. Le vocabulaire a été pensé, tout comme les tournures de phrases et les dialogues piquants. De plus, ce que j’apprécie c’est que l’auteur ne nous fait pas perdre notre temps. Chaque chapitre permet de faire avancer l’intrigue de manière significative. Et je trouverais cela très étonnant qu’un lecteur puisse y trouver des longueurs.

Un autre point fort du livre sont les personnages, et en particulier leur caractère. J’avoue avoir eu une attirance particulière pour Scipione. Sa scène de présentation, digne d’un vaudeville, m’a amusée et beaucoup plu. J’ai beaucoup aimé son côté spadassin plein de charme. Pour Isulka je l’ai également apprécié. Pour l’un comme pour l’autre, il est intéressant de constater que nous les apprécions davantage pour leurs défauts que leurs qualités.

Si je dois trouver un petit point plus négatif c’est que le côté rythmé et dynamique de l’histoire aurait, selon moi, pu être enrichi de quelques passages plus approfondis notamment à propos du passé des personnages. Car finalement, nous ne connaissons pas grand chose de leur histoire et cela m’a globalement empêché d’être totalement impliquée dans leurs aventures.

Si je devais conseiller ce livre, je le proposerai en priorité à des lecteurs en quête d’aventures. De Paris en Egypte, ce roman nous fait voyager et étant donné la manière dont Scipione et Isulka s’attirent des ennuis, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer!

En bref: de l’aventure, des personnages épicés, une plume dynamique et une touche d’humour. A n’en point douter un auteur et une maison d’édition dignes d’être connus et avec lesquels j’espère continuer à collaborer!

Note: 7,5/10

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :