Mickey et l’océan perdu

501 MICKEY ET L_OCEAN PERDU[DIS].inddAuteur: Denis-Pierre Filippi

Dessinateur: Silvio Camboni

Edition: Glénat

Sortie: 2018

Description: Le monde est enfin en paix après des années de conflit. Mickey, Minnie et Dingo sont récupérateurs. Leur mission : explorer les épaves de l’ancienne guerre en quête de ressources technologiques. Activité dans laquelle ils peuvent compter sur Pat Hibulaire pour leur mener la vie dure ! Un jour, répondant à une annonce, nos trois comparses mettent la main sur un cube étrange situé dans les profondeurs de l’océan. Ils n’imaginent pas les véritables motivations de leur commanditaire ni l’étendue des pouvoirs de cet artefact, à première vue inoffensif…

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler bande-dessinée! C’est assez rare pour être souligné. Avec cette magnifique couverture, des personnages Disney et une inspiration steampunk, cette BD avait tout sur le papier pour me plaire. Et pourtant… ce n’est pas un coup de cœur.

Je précise tout de suite que cette BD est présentée comme un one-shot. Donc je pars du principe qu’il n’y a rien à lire avant pour comprendre cette lecture. Pourtant j’ai eu l’impression qu’il me manquait quelque chose.

On nous indique qu’il y a eu un grand conflit dès la première page sans pour autant nous en dire plus. Comme si nous étions plongés dans un monde dont nous ignorons tout. J’ai Résultat de recherche d'images pour "mickey et l'ocean perdu"vu qu’il y avait différents « tomes » dans la collection Mickey, peut-être que les relations entre les personnages ainsi que leur quotidien est explicité dans ces tomes mais à ce moment là, pourquoi présenter cet ouvrage comme un one-shot?

Tout cela pour dire que bien que le dessin et en particulier les couleurs soient tout simplement magnifiques, j’ai eu une sensation d’inachevé à la fin de cette lecture. Tout va très vite, trop vite. Cinq années passent en un claquement de doigts. La rapidité de cette intrigue, pourtant intéressante, ne m’a pas permis de m’immerger complètement dans l’histoire et de ressentir quelque émotion.

En revanche le côté steampunk m’a vraiment bien plu notamment grâce aux costumes et aux technologie utilisées. Encore une fois toute cette technologie n’a, pour moi, pas été assez approfondie pour le lecteur qui découvre tout un tas de gadgets inconnus en peu de temps sans plus de détails.

En bref, c’est une bonne idée, un bel ouvrage mais qui souffre d’un manque d’approfondissement.

Note: 6/10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :