La fée des dents

lafeedesdents_orgAuteur: Graham Joyce

Edition: Bragelonne

Genre: Fantastique

Parution: 2018 (réédition)

Pages: 347

Description:  » La Fée des dents « , ainsi appelle-t-on la  » petite souris  » qui passe sous l’oreiller des bambins en Grande-Bretagne. Une innocente invention, un conte pour enfants… jusqu’à cette nuit où le jeune Sam Southall la surprend dans sa chambre ! Voilà qui n’était pas prévu… ni le fait que la créature, qui s’appelle Quenotte, se révèle bien différente de la fée bienveillante qu’imaginent les petits. Perverse, dangereuse, elle va poursuivre Sam et sa bande de copains tout au long de leur adolescence, rythmée par des drames affreux, et changer leur vie pour toujours…

Je reviens aujourd’hui pour vous parler de La fée des dents. Et je crains que la chronique ne soit pas très longue tant j’ai trouvé ce livre aussi incompréhensible que consternant. Je m’attendais à un roman à la fois comique et effrayant et je me retrouve face à un texte complètement pervers voire scandaleux

Dans un premier temps je n’ai tout simplement rien compris à l’histoire. Trop de personnages d’un seul coup, dès le premier chapitre je me suis sentie perdue. Puis arrive la fée des dents. Effrayante, dégoutante, affreuse. Au début les personnages sont vraiment très jeunes: douze à treize ans. Pourtant les scènes à caractère sexuel y sont courantes. Et je ne parle pas de scènes suggérées, elles sont tout ce qu’il y a de plus explicites et m’ont mises dans un très grand embarras

Arrivée à 145p, ne voulant pas abandonner d’une façon pure et dure, j’ai lu la deuxième partie du livre en diagonale afin de savoir grossièrement les évènements importants du livre. Une fois arrivée à la fin je n’ai toujours pas réussi à trouver l’intérêt de ce roman qui est finalement assez navrant. Finalement je ne sais même pas si Quenotte est un apport fantastique et donc si elle « existe vraiment » ou bien si tout ça relève purement de l’imaginaire de Sam. Et pour tout vous dire je m’en contrefiche. De toute manière l’histoire est tellement étrange que cela pourrait bien être les deux.

Clairement, je crois que cela ne m’est jamais arrivée, mais je regrette d’avoir lu ce livre qui m’a fait perdre mon temps et qui ne m’a pas du tout fait passer un bon moment. Je le vous déconseille fortement.

ABANDON (pour ne pas mettre 0)

Afficher l’image source

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :