Maïté Coiffure

Résultat de recherche d'images pour "maité coiffure"Auteur: Marie-Aude Murail

Edition: L’école des loisirs

Genre: Adolescence, tranche de vie

Parution: 2004

Pages: 178

Description: Louis Feyrières doit faire un stage d’une semaine, comme tous les élèves de troisième. Où ? Il n’en sait rien. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’aime pas l’école et qu’il ne se sent bon à rien. 
« J’ai ma coiffeuse qui prend des apprentis, dit Bonne-Maman, lors d’un repas de famille. Stagiaire, c’est presque pareil. » Coiffeur ? C’est pour les ratés, les analphabètes, décrète M. Feyrières qui, lui, est chirurgien. 
Comme il n’a rien trouvé d’autre, il entre comme stagiaire chez Maïté Coiffure.
Et le voilà qui se découvre ponctuel, travailleur, entreprenant, doué !

Hello à tous!

J’avais entendu parlé il y a un petit moment de ce livre et j’ai fini par l’emprunter au CDI où je travaille pour le découvrir. Et je crois bien qu’il s’agit de mon premier livre de Murail.

Bien qu’il ne s’agisse pas du genre de roman que je lis habituellement, j’ai beaucoup apprécié cette histoire! Louis, jeune homme qui n’aime pas l’école, va se découvrir une véritable passion, et un don de surcroît, pour la coiffure. Malheureusement son père, empli de préjugés, est contre cette idée. Louis va donc devoir se battre pour ses idées et ses envies.

La plupart de l’histoire se déroule dans le salon de coiffure où nous rencontrons plusieurs personnages, tous approfondis, ce que j’ai trouvé très bien joué de la part de l’auteure! Cela nous permet d’avoir beaucoup de points de vue adultes et pas seulement la vision du jeune Louis. C’est une véritable plongée dans la vie de ces personnages qui n’est, hélas, pas toujours rose…

D’ailleurs, les thèmes abordés ne sont pas simples: homophobie, stéréotypes, violence conjugale (ou en tout cas dans un couple), perte d’un enfant. Mine de rien ce livre jeunesse aborde énormément d’aspects de la vie qu’il ne serait pas évident d’aborder avec de jeunes ados. Et malgré cela, le livre n’est pas triste ou plombant car ces sujets sont abordés d’une manière « secondaire » et non principale.

C’est assez drôle de lire ce livre aujourd’hui. Il a été publié pour la première fois en 2004 donc… il y a 15ans déjà! Et je dois dire qu’on le ressent un petit peu quand on nous parle de « carte téléphonique » ou encore de Charmed, la dernière série à la mode (Attention, j’adore Charmed, mais aujourd’hui il faut s’avouer qu’elle date un petit peu).

J’ai eu un petit peu peur vers la fin du roman. Peur que la fin en soit extrêmement pessimiste car le début de l’épilogue en prend le chemin. Pourtant c’est tout un développement qui se fait dans les dernières pages et qui nous prouve que bien que la vie puisse comporter des moments difficiles, rien n’est perdu et il suffit d’être déterminé pour créer de formidables projets! Je suis ravie de la fin de ce roman qui n’était pas jouée d’avance.

En bref, un roman qui se lit vite et qui aborde avec justesse beaucoup de thèmes délicats tout en gardant une certaine légèreté. A découvrir!

Note: 8/10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :