Ceux qui attirent – Intégral

Ceux-attirent-800Auteur: Claire DeLille

Edition: Artalys

Genre: Erotique, fantastique

Parution: 2014

Pages: 198

Description: Anelyse a entamé une relation étonnamment fusionnelle avec son amant Réno. Un jour, elle vient à Paris pour un nouveau rendez-vous, mais Réno n’est pas là. Un obscur inconnu, répondant au nom de Caïn et se présentant comme le maître des souterrains, l’entraîne dans les couloirs du métro, où elle découvre un univers peuplé de créatures fantastiques : des succubes et des incubes. Ils s’appellent eux-mêmes « Ceux qui attirent ». Anelyse apprend avec stupéfaction qu’elle fait partie de ce monde, bien qu’elle n’y ait jamais vécu. Il se produit alors un bouleversement complet de son existence, qui l’entraîne dans une quête de sa véritable identité.

Voici un des livres que j’ai découvert lors du salon du fantastique. Il s’agit au départ de six petites histoires qui se suivent, d’abord publiées sur Internet. Dans cet intégral court (moins de 200 pages) ces différentes parties font plutôt office de chapitres. J’ajouterais également qu’il y a un épisode bonus à la fin.

Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans l’ambiance. Oui, il y aura des scènes érotiques – pour ne pas dire plus- tout au long de l’histoire. Et pour cause, les personnages principaux sont des succubes et des incubes: des créatures très attirantes qui puisent leur énergie vitale dans l’orgasme des humains. L’intrigue va alors tourner autour de trois personnages: Anelyse, Réno et Caïn qui sont tous différents à leur manière.

Je reste, à mon grand dam, assez mitigée par cette lecture. J’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de lien entre les différents « chapitres », ce qui coupait parfois la lecture. Les personnages, bien que très sympathiques et intéressants, ne sont pas assez décrits. On ne rentre pas assez dans leur passé. Cela m’a empêché de m’attacher à 100% à eux… De manière générale, je dirais que c’est une bonne histoire mais qui mériterait d’être bien plus approfondie et développée pour être vraiment prenante. J’aurais également apprécié avoir plus de détails sur le monde des souterrains. L’auteur fait référence à un rite initiatique chez les succubes, d’un choix que les jeunes peuvent faire pour décider de leur avenir. J’aurais bien aimé prendre plus part à cela, qu’Anelyse soit complètement plongée dans cet univers. Cependant, l’écriture en tant que telle est très bien, je n’ai rien à y redire. Les scènes érotiques sont bien écrites, biens décrites et ne sont pas répétitives.

De manière générale, j’ai tout de même passé un bon moment, le livre se lit très vite mais c’est loin d’être un coup de cœur à cause de tout ce que j’ai énoncé précédemment, c’est dommage, j’aurais voulu me laisser emporter encore plus loin.

Note: 6/10

Tout entière

Auteur: Irene Caola-trilogie-italienne,-tome-3---tout-entiere-430627-250-400

Edition: JC Lattès

Genre: Romance, Erotique

Parution: 2014

Pages: 327

Description: Avancer sans amour et sans attaches, à l’abri des sentiments et de leurs effets dévastateurs : ainsi entend vivre Elena. Depuis qu’elle a renoncé à sa passion absolue pour Leonardo et à la stabilité de son histoire avec Filippo, elle est devenue une autre femme. Elle multiplie les sorties et les amants, joue avec le feu, cherche par tous les moyens à remplir le vide dévorant qui la hante. A Rome, elle ne peut compter que sur Paola, sa collègue un peu râleuse, et Martino, le timide étudiant qui ne cache pas son faible pour elle. Eux seuls se souviennent de celle qu’elle était avant de se perdre complètement.
Un jour, pourtant, tout s’arrête : Elena a un grave accident. Lorsqu’elle se réveille à l’hôpital, elle trouve Leonardo à son chevet… Afin de la sauver d’elle-meme, il décide de l’emmener sur son île natale de Stromboli. Mais ni l’un ni l’autre ne s’attend à ce que leur réserve le destin.

Un vrai plaisir avec ce tome de clôture que j’ai lu en seulement trois petits jours! Au début nous retrouvons Elena complètement transfigurée, nous savons qu’elle se cache ses vrais sentiments pour essayer de ne pas trop souffrir mais au fond ça ne marche pas. Elle finit par péter les plombs au mariage de sa meilleure amie… Puis c’est le drame, un accident! Et là, j’ai eu vraiment plaisir à retrouver le personnage si charismatique de Leonardo. Et ce qui m’a fait encore plus plaisir, c’est ce que j’attendais depuis déjà le début du deuxième tome: le développement de ce personnage. On apprend plein de détails sur sa vie, son enfance, ses parents, j’en ai eu pour mon argent si on peut dire! Je mets une mention spéciale pour l’écriture qui arrive à nous faire ressentir l’intensité du lien qui unit Elena et Leonardo.

Le seul point négatif je dirais est que la trame de l’histoire était plutôt prévisible mais j’aurais été déçue si ça ne s’était pas passé comme cela, donc rien de grave en soi!

Pour résumer cette trilogie, un moment de détente, encore meilleur à lire pendant l’été. Une atmosphère italienne irrésistible et un Leonardo envoûtant, allez-y les filles, séparez vous de Christian 😀

Note: 9/10

coup de coeur

Pour tes lèvres

Auteur: Irene Caola-trilogie-italienne-tome-2---pour-tes-levres-408438-250-400

Edition: JC Lattès

Genre: Romance, Erotique

Parution: 2014

Pages: 329

Description: Elena a tourné la page. Sa passion dévorante pour Leonardo, qui l’a initiée aux plaisirs des sens, est maintenant derrière elle. Elle a choisi Filippo : pour lui, elle a quitté Venise et est venue s’installer à Rome.
Mais rien ne sert de lutter contre le destin.
Pour ses trente ans, Filippo invite Elena au restaurant. Au moment du dessert, elle découvre, parsemés sur son assiette, des grains de grenade… Le fruit de Leonardo. L’homme qui l’a tant hantée est là, et la désire plus que jamais. Pour Elena, une fois de plus, tout bascule. Mais ce qu’elle ignore, c’est que se dresse entre eux le secret le plus inavouable de Leonardo…

Voilà un deuxième tome tout aussi efficace que le premier mais qui éveille des émotions contradictoires. Cette fois-ci, Elena est officiellement en couple avec Filippo. Elle était bien partie pour oublier Leonardo mais dès qu’elle le revoit, Elena retombe dans son piège, sauf que maintenant elle trompe Filippo. Donc d’un côté on se dit non, ne fais pas ça!! Mais de l’autre… il faut trouver le courage pour dire non à Leonardo, ce qui n’est pas une mince affaire.

Nous retrouvons Gaïa même si elle est moins présente et j’ai aussi bien aimé Paola qui se dévoile au fur et à mesure de l’histoire. Pour la fin, je me doutais bien qu’Elena ne pourrait pas continuer avec Filippo, la passion qu’elle ressent pour Leonardo est bien trop forte et bien que Filippo soit adorable, cela ne pouvait pas lui suffir à long terme. Pour Leonardo, il faut vraiment attendre les dernières pages pour avoir les révélations qui m’ont un peu laissé perplexe et qui laissent Elena seule alors qu’ils s’étaient enfin avoués leur amour!

J’ai pu lire la 4ème de couverture du troisième tome et j’ai un peu de mal à m’imaginer Elena avoir des aventures sans lendemain. Je suppose qu’on ne reverra par Filippo mais je veux absolument que Leonardo finisse avec Elena!

Pour lire la chronique du 1er tome, c’est ici!

Note: 8/10

Sur tes yeux

Auteur: Irene Cao9782709645829-X_0

Edition: JC Lattès

Genre: Romance, Erotique

Parution: 2014

Pages: 275

Description: Si on pouvait capturer le plaisir, Elena le ferait avec les yeux. Âgée de vingt-neuf ans, d’une beauté innocente mais radieuse, elle ignore encore ce qu’est la passion. Son monde est fait d’art et de couleurs – celles de la fresque qu’elle restaure à Venise, la ville où elle a vu le jour – jusqu’à sa rencontre avec Leonardo, un chef cuisinier de renommée internationale. En entrant dans sa vie, celui-ci emporte tout sur son passage : son histoire d’amour naissante avec Filippo, l’idée qu’elle s’est toujours faite d’elle-même et, surtout, sa façon de vivre les plaisirs de la chair.
Leonardo, qui vient de s’installer dans le palais où elle travaille, s’apprête à lui ouvrir les portes d’un paradis inexploré, dont lui seul possède les clés. Il sait que le plaisir doit conquérir tous les sens, qu’il a une forme, une odeur, une saveur, et va initier Elena à une condition : qu’elle ne tombe jamais amoureuse de lui. Mais comment résister au magnétisme de cet homme et au tourbillon des sens qu’il éveille en elle ?

Alors, je viens tout juste de finir cette lecture, je n’ai pas pu le lâcher sur les 100 dernière pages! Je tiens tout d’abord à dire que ma seule lecture dans ce style a été la trilogie de 50 nuances de Grey donc je ne peux pas encore avoir d’avis précis car je ne connais tout de même que peu ce style de roman. Mais je vais tout de même donner mon avis! Je dois dire que j’ai apprécié cette lecture, j’ai beaucoup aimé que l’action se passe dans la magnifique ville de Venise. Les scènes érotiques n’arrivent qu’après une centaines de pages, ce qui m’a étonné mais pas dérangé.

Par rapport à 50 nuances, je dois dire que j’ai préféré, et cela pour plusieurs raisons. Déjà, je le pense plus accessible car il n’y a pas de scène SM, Leonardo (l’amant) est plus axé sur le plaisir par le biais des cinq sens, ce que j’ai trouvé intéressant. De plus, dans l’écriture, j’ai trouvé celui-ci moins vulgaire.

J’ai bien aimé le personnage de Leonardo même si je le trouve encore trop mystérieux! J’aurais aimé plus de développement sur sa vie, donc j’attends de grandes révélations dans le deuxième tome! On ressent très clairement le triangle amoureux: le tendre et rassurant Filippo qui représente le couple, les sentiments et la stabilité et le sexy et fougueux Leonardo qui représente la passion et le plaisir charnel. Malgré la mise en garde de Leonardo comme quoi elle ne doit pas s’attendre à ce qu’il soit fidèle ou qu’il forme un vrai couple, Elena accepte de se lancer dans l’aventure qui la transforma à jamais, et ce malgré toute la culpabilité qu’elle ressent vis-à-vis de Filippo. Et ce n’est pas après avoir accepté le pacte qu’elle ne sera pas jalouse pour autant, ce que je peux comprendre! J’ai hâte de savoir comment va se continuer cette histoire car avec la fin de ce tome, la suite s’annonce très compliquée… mais je ne vous en dis pas plus!

Note: 8/10