Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

His dark materials – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "his dark materials"Genre: Fantastique, aventure

Format: 8 épisodes d’environ 1h

Synopsis: Courageuse et futée, Lyra se retrouve embarquée dans une folle aventure dans les contrées du Nord, à la recherche de son meilleur ami disparu. Pourquoi cette jeune fille orpheline, élevée dans l’atmosphère austère et confinée du prestigieux Jordan College, fait-elle l’objet de tant d’attentions ? Serait-elle investie d’une mystérieuse mission ? Sur les traces de ravisseurs d’enfants aux motivations obscures, Lyra va faire d’étonnantes rencontres et surmonter de multiples dangers…

Hello à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler série. Mais cela a également à voir avec la lecture puisqu’il s’agit de l’adaptation des célèbres livres de Pullman: A la croisée des mondes. En prévision de la série j’avais justement lu le premier tome dont vous pouvez retrouver la chronique sur le blog.

Pour être tout à fait honnête le premier épisode ne m’a pas emballé… J’ai trouvé qu’il passait rapidement sur beaucoup trop d’éléments de l’introduction. Mais finalement je me suis rendue compte que les scénaristes avaient sans doute dû faire des choix et qu’ils ont préféré ne pas s’attarder sur le Jordan College. Après tout pourquoi pas, puisqu’ils ont choisi d’approfondir d’autres éléments par ailleurs. D’ailleurs si j’avais su comment allait être traité la série, j’aurais lu non pas un mais deux tomes de A la croisée des mondes car je pense qu’un certain nombre de choses spoilent le deuxième tome!

En tant qu’adaptation, même si je n’ai pas tout aimé, je trouve que la série reste quand même assez fidèle au roman. Les seules choses qui m’ont dérangé sont la représentation des gitans que j’avais vraiment adoré dans le film mais qui m’ont moins plu dans la série. J’ai également été déçue du daemon de Seraphina qui, dans la VF tout du moins, est une oie géante alors que nous retrouvons à l’écran un petit faucon. Ce que j’ai trouvé très intéressant en revanche est la représentation du Magisterium dont nous entendons Résultat de recherche d'images pour "his dark materials"seulement parler dans le premier tome. Donc malgré quelques points, relevant il faut le dire tantôt du goût personnel, tantôt du détail, je peux dire que c’est une bonne adaptation. Meilleure que le film puisque, grâce à ce format de 8h, des scènes passées sous silence dans le long métrage, ont ici pu être développées.

En ce qui concerne les acteurs je pense que le casting a été bien fait. Roger est trop mignon et le rôle lui va à la perfection. Azriel… eh bien il est joué par James McAvoy donc il aurait été difficile que le rôle soit mal joué. Quant à Lyra, j’ai été davantage marquée par sa performance dans Wolverine que dans la série. Mais je pense que cela vient de toute manière du personnage de Lyra qui est quand même assez particulière en soit. J’ai également adoré l’acteur jouant Lee Scoresby, il s’agit surement de mon second rôle favori! Cependant s’il y a bien une performance à noter, je pense, c’est celle de Madame Coulter. C’est assez extraordinaire, à vrai dire. Cette manière dont elle a joué pour avoir des mouvements et des faciès qui la rapprochait tant de son daemon-singe. C’en était presque effrayant parfois mais j’ai trouvé cela fascinant et très intelligent ! 

En parlant de daemon, je trouve que les effets spéciaux sont très bien faits. Pan était tellement mignon dans ses formes de fouine et de renard des neiges tout en poil! Et Yorek, l’ours, était également très bien fait.

Pour le scénario il suit bien le livre donc il est intéressant. J’attends de lire le deuxième tome pour voir dans quelle mesure la série s’est avancée et si elle est sur la bonne route concernant l’adaptation, je suis assez curieuse et je suis censée le lire en février ! Et histoire de ne pas me faire avoir, je lirais le troisième tome avant l’arrivée de la saison 2 !

En bref, je pense que cette série a fait son job. L’adaptation est bonne même si j’ai à y redire sur quelques détails mais je pense que les fans y trouveront beaucoup de qualités.

Note: 8.5/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Downton Abbey – Saison 3

Résultat de recherche d'images pour "downton abbey saison 3"

Genre: Drame, historique

Format: 8 épisodes d’environ une heure.

Lire les chroniques de la saison 1 et saison 2.


Hello à tous!

Je reviens vous voir pour vous parler de la saison 3 de Downton Abbey! Pour tout vous dire… j’ai aimé certaines choses et j’en ai beaucoup moins aimé d’autres. Cependant je ne peux pas vous en parler sans poiler certaines choses. C’est pourquoi je vais d’abord vous parler sans spoil de la saison d’une manière globale puis je vous alertai au début de la partie spoil.

Globalement la saison 3 est sur la même longueur d’onde que les deux premières. A un petit détail près, nous sommes dans la période après guerre. Les choses ont changé et tous les personnages ne sont pas forcément près à faire face à ces changements inévitables.

D’une manière générale, j’ai trouvé que le personnage d’Edith s’affirmait cette saison. Et on la comprend. A force d’être un peu la dernière roue du carrosse de la famille, elle trouve enfin une activité qui lui permet de se mettre en avant, bien que son père ne le voit pas d’un très bon œil. Dans tous les cas, j’ai enfin réussi à m’attacher un peu à Edith!

Nous suivons toujours les intrigues tout autant du côté noble que domestique, et il se passe mine de rien beaucoup de choses que je vais vous laisser découvrir. Et certains personnages n’ont vraiment aucune pitié, il faut bien le dire.

Résultat de recherche d'images pour "downton abbey saison 3"

Vers la mi-saison, un événement dont je ne détaillerais pas la nature dans cette partie de la chronique, amène un vrai tournant dans la série, je trouve. Et j’avoue que je ne m’y attendais vraiment pas. Malgré tout, cela a le mérite d’apporter un sujet qui jusque-là, il me semble, n’avait pas encore été abordé dans la série, ou en tout cas pas de manière aussi prégnante.

Je ne saurais pas plus m’exprimer sans entrer davantage dans les détails, c’est pourquoi je vais à présent vous parler vraiment des deux événements qui m’ont relativement déplu cette saison.


///// ATTENTION SPOIL /////

L’événement dont je parlais un peu plus haut, vous le connaissez si vous avez regardé la saison, est bien sûr la mort de Sybille et je dirais même la manière dont elle est morte. J’ai vraiment été abasourdie par cette scène à laquelle je n’étais pas préparée. Car c’est une chose de faire mourir un personnage, c’en est une autre de faire mourir un personnage innocent de la famille principale et c’en est encore une autre de faire mourir ledit personnage pendant son accouchement et dans d’atroces souffrances! Pauvre Sybille…

Mais la mort de Sybille… passe encore. Avec tout le bazar qu’il y avait en Irlande et sa fuite solitaire, on peut comprendre qu’il y a eu une incidence sur la grossesse. Elle n’était pas à l’hôpital, les médecins étaient en désaccord. Ok, on accepte. Nous voyons pour la première fois tout Downton en proie au deuil et cela amène quelque chose de différend, d’autant plus que l’éducation de la petite Sybille va faire débat. Bon, admettons.

En revanche s’il y a bien une chose qui m’a vraiment énervé, c’est le choix de la fin de saison. Alors oui, je sais qu’il s’agissait de la volonté de l’acteur de partir et qu’ils n’auraient scénaristiquement pas pu faire autrement pour expliquer son départ… Mais non! La mort de Matthieu était la goutte de trop. Il s’agissait de mon personnage préféré et le voir mourir comme ça… Et encore une fois je ne suis vraiment pas en phase avec les circonstances de la mort. Mary vient d’accoucher, ils forment un couple super mignon, ils se retrouvent tous les deux avec leur bébé, Mathieu fait une déclaration à faire fondre les cœurs tout ça pour quoi?? Hein??? Pour mourir d’une manière aussi improbable que bête dans un accident de voiture alors qu’à l’époque c’est presque si on allait plus vite en marchant!! Non… je n’ai pas encore fait le deuil de ce personnage et pour tout vous avouer je n’ai même pas encore eu le courage de commencer la saison 4 qui se fera sans lui et pourtant dans son son souvenir. Encore un bébé qui n’aura qu’un parent dans la série.

///// FIN DE SPOIL /////


Bref… c’est donc une saison plutôt mitigée pour moi et qui me donne une certaine appréhension sur la suite… Je la reprendrais, c’est sûr, mais je ne sais pas tout à fait quand.

Note: 7/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Carnival Row – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "carnival row"Genre: Fantastique, Drame

Format: 8 épisodes d’environ une heure.

Résumé: Dans un monde fantastique à l’époque victorienne, où les créatures mythologiques doivent cohabiter avec les humains, le détective Rycroft Philostrate et une fée réfugiée du nom de Vignette Stonemoss vivent une dangereuse relation au cœur d’une société de plus en plus intolérante.

Hello à tous!

Me revoici aujourd’hui pour vous parler d’une série qui n’a pas énormément fait parler d’elle. Peut-être parce qu’elle n’est pas doublée en français? En tout cas, rassurez-vous il y a bien les sous-titres!

Nous sommes plongés dans une sombre époque. D’ailleurs je ne m’attendais pas à ce que la série soit aussi sombre. En effet, chaque début d’épisode commence avec une image assez gore. Une sombre époque donc, qui rejète les créatures non humaines. Les deux types de créatures dans la série sont les fées et les hommes/femmes-boucs. Et il faut dire que les effets spéciaux sont plutôt pas mal, je m’attendais à pire.

La série ne m’a pas convaincue dès le début, mais au fur et à mesure des épisodes, j’ai réussi à accrocher, notamment grâce à l’épisode 3 que j’ai beaucoup aimé. Cette série est un mélange de plusieurs choses. De fantastique de part les créatures de l’univers. D’enquête puisque Philo va enquêter tout du long sur une étrange affaire. De romance, entre Philo et Vignette. Et enfin de politique, bien que cela soit relativement superficiel sur cette raison, nous ressentons complètement les effets de la guerre et de la ségrégation que subissent les différentes créatures.

Résultat de recherche d'images pour "carnival row"

J’ai beaucoup aimé Orlando Blum dans son rôle. Je l’ai trouvé juste dans son interprétation. J’aimerais vous en dire plus mais je veux vraiment éviter tout spoil concernant ce personnage. Mais je vais vous parler d’un autre personnage qui m’a vraiment surprise. Celui d’Imogen. C’est sans doute le personnage possédant l’évolution la plus spectaculaire. Dans les premiers épisodes elle s’installe comme une peste pourrie gâtée qui ne peut pas voir les Puck en peinture et pourtant… il faut voir le dernier épisode pour y croire!

En bref, c’est une série que je suis contente d’avoir découvert et dont je regarderai la suite sans pour autant que ce soit la série de l’année (en même temps passer derrière Umbrella Academy c’est compliqué). L’intrigue apporte de bonnes bases pour la suite, les personnages sont intriguants et j’ai aimé cette romance compliquée car finalement Philo et Vignette sont très touchants.

Note: 7/10 

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Umbrella Academy – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "Umbrella academy"

Genre: Fantastique, Action

Format: 10 épisodes d’environ une heure.

Résumé: En 1989, le même jour, quarante-trois bébés sont inexplicablement nés de femmes qui n’étaient pas enceintes et que rien ne relie. Sir Reginald Hargreeves, un industriel milliardaire, adopte sept de ces enfants et crée The Umbrella Academy pour les préparer à sauver le monde. Mais tout ne se déroule pas comme prévu. Les enfants devenus adolescents, la famille se désagrège et l’équipe est dispersée. Les six membres toujours en vie, désormais trentenaires, se retrouvent à l’occasion de la mort de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Numéro Cinq travaillent ensemble pour résoudre le mystère qui entoure la mort de leur père.

Hello à tous!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de la série que je viens de terminer: Umbrella academy! Cela faisait un moment que je tournais autour sans oser sauter le pas. J’avais peur de ne pas adhérer à l’humour qui semblait très décalé pourtant le scénario m’intriguait beaucoup et la musique du trailer me hante encore (et je l’écoute en écrivant cette chronique).

Finalement j’ai totalement adhéré à cette série du début à la fin! Et vous ne trouverez ici aucun défaut, je vais faire tout mon possible pour vous donner une envie irrésistible de la regarder sans attendre! Déjà, la scénario est cool. Des enfants nés de manière inattendue. Sept de ces enfants adoptés et qui ont développés des pouvoirs. Et pour couronner le tout, une apocalypse imminente qu’il faut empêcher à tout prix! J’ai personnellement été totalement happée par cette histoire dès le premier épisode et je me suis régalée jusqu’à la fin de cette saison.

Résultat de recherche d'images pour "umbrella academy"

Ce sont ces enfants, devenus à présent adultes, qui vont essayer de déjouer cette catastrophe. Ces personnages sont tous extras bien que ma préférence aille au junkie, au plus fou de tous les personnages mais aussi le plus drôle, le plus extravagant et non moins attachant: j’ai nommé Klaus. Malgré ce petit chouchou, je les adore tous. Ils ont chacun un train de caractère particulier qui nous permettrait de les reconnaître du premier coup. Je pense que ces personnages et ces acteurs sont un des gros points forts de cette série.

Si le scénarios et les personnages ne suffisent pas à vous convaincre je vous parlerai du ton de la série. Si vous n’aimez pas l’humour décalé, l’absurde (tout de même bien dosé) et le déjanté, je ne vous conseille pas cette série. Mais si ça vous plait: FONCEZ! Le personnage de Klaus y est pour beaucoup mais il n’y a pas que lui pour insuffler des scènes improbables qui sont absolument délicieuses à regarder.

Résultat de recherche d'images pour "umbrella academy saison 1"

Et si avec tout ça vous n’êtes toujours pas convaincus… je vous parlerai de la musique qui accompagne la série. Un peu rétro à l’instar des Gardiens de la galaxie, j’ai adoré dès la bande-annonce. Tenez, je vous laisse même le lien de la playlist. La musique sait insuffler une super énergie et j’ai adoré! Et bien sûr les décors et les costumes nous immergent encore plus dans cet univers palpitant.

BREF. Tout ce que je peux vous dire c’est que je n’ai qu’une hâte: pouvoir regarder cette foutue saison 2 qui arrive « bientôt » sur netflix. Mais c’est quand bientôt?! Mon désespoir est sans limite. Donnez-nous la saison 2 et, vous, qui lisez ces lignes, allez commencez cette série!

Note: 10/10

coup de coeur

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Dowton Abbey – Saison 2

Résultat de recherche d'images pour "downton abbey saison 2"Genre: Drame, historique

Format: 10 épisodes d’environ une heure.

Résumé: La vie continue à Dowton Abbey entre 1914 et 1919…

Lire la chronique de la saison 1.


Hello à tous!

Attention je préfère prévenir que certaines choses peuvent être potentiellement spoilantes dans cet article si vous n’avez pas vu la saison 2.

Je vous retrouve car j’ai terminé la deuxième saison de Dowton Abbey. Décidément j’adore cette série. Pourtant quand j’ai compris que cette saison allait se dérouler pendant le Première Guerre Mondiale, j’avoue que j’ai eu quelques appréhensions. En effet, je n’aime pas vraiment regarder des séries ou des films qui se déroulent pendant cette période ou encore celle de 39-45 car je n’aime pas du tout cette ambiance pesante de la mort omniprésente.

Pourtant j’avoue que, bien que le thème de la guerre soit bien là, je m’attendais à pire que cela. Certes certains passages se déroulent dans les tranchées et ne sont pas rigolos à regarder mais la plupart du temps, nous sommes tout de même à Downton. Cela permet une toute nouvelle dynamique au château. Et les personnages vont tantôt se révéler, tantôt nous faire découvrir des aspects d’eux que nous ne connaissions pas. Par exemple, j’ai réussi à m’attacher un petit plus à Edith alors qu’elle m’énervait dans la première saison. D’un autre côté je ne sais pas quoi penser de Sybille. J’ai beaucoup aimé son choix de devenir infirmière pour soigner les blessés en revanche… je n’ai pas trop compris sa romance avec le chauffeur, je ne sens vraiment pas ce type.

Résultat de recherche d'images pour "downton abbey saison 2"

En revanche mes petits chouchous de la saison sont Mary et Mathieu. Clairement Mathieu est mon chouchou de la série et même si je ne serais sans doute pas amie avec Mary, dont le personnage est quand même hautain – soyons honnêtes- je trouve leur couple vraiment charmant et j’adore les voir tous les deux. Alors [Alerte SPOIL] quand j’ai vu Mathieu s’agenouiller sous la neige pour lui demander sa main, je peux vous dire que j’ai versé ma larmichette.

En bref, j’ai été captivée par cette deuxième saison et j’ai hâte de continuer à regarder la série. Je ne me lasse pas de cette ambiance, de ces décors et de ces personnages. Et les ellipses de temps assez fréquentes permettent d’observer différentes périodes de l’histoire. J’imagine que la prochaine saison se concentrera sur l’après-guerre. A voir!

Note: 10/10

 

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Downton Abbey – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "downton abbey saison 1"

Genre: Drame, historique

Format: 7 épisodes d’environ une heure.

Résumé: Les héritiers de Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une position délicate, les trois descendantes ne pouvant prétendre au titre de Lord Grantham. Or, le titre, le domaine et la fortune de la famille sont indissociables. Matthew Crawley, nouveau successeur et lointain cousin, arrive à Downton Abbey. Il y découvre un style de vie nouveau, avec des règles très strictes qui régissent la vie entre aristocrates et serviteurs.

Hello à tous!

Je pense que c’est après tout le monde que je me mets enfin à regarder cette série qui, pour moi, était passée un peu inaperçue. Pourtant j’ai pu constater que les avis étaient très élogieux et à présent je comprends pourquoi. J’ai tout simplement adoré.

Dès les premières secondes, il s’est passé quelque chose grâce à la musique. J’ai trouvé qu’elle mettait directement dans l’ambiance, j’ai adoré cela. Et cette musique est accompagnée d’un décor sublime (je voudrais allée visiter ce château de rêve) et de costumes immersifs. C’est indéniable, nous sommes au début du XXè siècle!

Un des points qui m’a le plus marqué sont les personnages. Il faut dire qu’il y en a une multitude autant du côté des nobles que des domestiques et la série joue là un véritable tour de force. Malgré ce nombre important, rien n’est brouillon. Chaque personnage est bien défini, tout comme les liens qui les unissent. Jamais je ne me suis sentie perdue tant ils sont correctement dépeints dans leurs aspirations et leur caractère et, à mon sens, c’est un des points forts de la série. En effet, cela rend les personnages très attachants (ou à l’inverse très antipathiques *tousse – Thomas – tousse*).

Résultat de recherche d'images pour "downton abbey saison 1"

Et si ces personnages sont aussi convaincants, il faut le dire, c’est bien grâce aux acteurs qui les incarnent. Ils sont tous justes dans leur interprétation. Je pense qu’un soin tout particulier a été apporté au casting et ça fonctionne du tonnerre!

Evidemment l’aspect historique est un des points qui m’a charmé bien que je ne sois pas coutumière de cette période. J’adore ces histoires d’héritage, de mariages, de réputation. Tout cela sur un fond social pendant lequel les femmes se battent pour obtenir le droit de vote. Et je ne cache pas que Sybille, la sœur féministe, m’a particulièrement plu!

En revanche ne vous dirigez pas vers cette série si vous souhaitez de l’action et du sang. Ici nous sommes plus sur les apparences, les secrets de familles, les héritages, les trahisons et les romances! C’est une série dont j’apprécie particulièrement l’ambiance et dont j’ai hâte de découvrir la suite.

En bref, si vous n’avez toujours pas commencé, il est temps de vous y mettre!

Note: 10/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Black Sails – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "black sails saison 1"Genre: Aventure, Piraterie

Format: 8 épisodes d’environ 50 minutes

Résumé: 20 ans avant les événements de « L’île au trésor » de Robert Louis Stevenson, les aventures du légendaire capitaine Flint et de ses hommes.

Hello à tous!

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique série. En recherche d’une ambiance de piraterie, je suis tombée sur cette série qui m’a beaucoup intriguée car elle correspondait parfaitement à ce que je recherchais. Je me suis donc laissée tenter et j’ai à présent terminé cette première saison.

Pour tout vous avouer, je ne m’attendais pas exactement à cela et j’aurais voulu être davantage emportée. Je m’attendais à une chasse au trésor à travers les flots et à de l’aventure et finalement nous nous retrouvons surtout au milieu d’un tas de complots économiques en rapport avec la baie de Nasau. Et comme je regardais cette série en français, je faisais des choses en même temps (ménage, jeu…) donc j’avoue avoir sans doute manqué certaines subtilités de scénario. Cela n’a sans doute pas arrangé ma difficulté de compréhension dans certaines situations.

Résultat de recherche d'images pour "black sails saison 1"

Mais je pense que je n’ai pas accroché autant que je le pensais à cause de certains personnages. Je commencerais par le personnage de Anne Bonny auquel je n’ai pas du tout accroché. Après réflexion il y a deux raisons à cela: j’ai trouvé que l’actrice en faisait trop dans sa façon de jouer et, pour ne rien arranger, son doublage français est vraiment mauvais. De plus, du côté du capitaine Flint, je l’ai trouvé complètement fou et je n’ai pas réussi à comprendre certaines décisions aberrantes. Mais pour contrebalancer, il y a deux personnages que j’ai bien apprécié: Max dont je trouve l’actrice superbe et qui tient très bien son rôle ainsi que l’homme de l’équipage qui commence en étant simplement celui qui tient les comptes du bateau et qui possède sans doute la plus grande évolution de la saison. J’ai perdu son nom…

Cela étant dit les décors et les costumes sont convaincants tout comme les maquillages (visages et mains sales par exemple qui donnent un coté réaliste). Donc finalement je dirais qu’il s’agit d’une bonne saison même si je m’attendais à autre chose. Je laisse sa chance à la deuxième saison afin de savoir comment tout cela va évoluer. Et cette fois-ci je regarderai sérieusement!

Note: 6.5/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

La Casa de Papel – Saison 3

Résultat de recherche d'images pour "la casa de papel saison 3"Genre: Thriller

Format: 8 épisodes d’environ 50 minutes

Résumé: Les braqueurs sont chacun dans une partie paradisiaque du monde, à se la couler douce. Voilà deux ans que Rio et Tokyo sont tout les deux sur une île de rêve, mais cela ne convient plus à Tokyo qui décide de changer d’air. Quand Rio essaie de la recontacter, il se fait capturer et emprisonner dans un endroit inconnu. Le groupe de braqueurs se rassemble alors pour sauver Rio.

Hello à tous!

Aujourd’hui je vous retrouve pour parler de la troisième saison de La Casa de papel. J’étais vraiment impatiente de la visionner, et pour cause: en deux jours j’avais bouclé les huit épisodes! Inutile de préciser que j’ai adoré cette saison qui s’avère aussi addictive que la première.

Ce qui est vraiment intelligent de la part des scénaristes, c’est qu’ils ont appliqué la même recette mais avec quelques ingrédients différents. Même recette car il va s’agir encore une fois d’un braquage. Élaboration du plan en parallèle du braquage à l’instant T, cela ne change pas. Cependant l’objectif diffère. Le premier braquage avait simplement pour but de s’enrichir. Ici le véritable but est de sauver Rio d’un gouvernement qui le séquestre et le torture. Evidemment on prendra bien quelques kilos d’or au passage…

La deuxième différence est les petits changements dans l’équipe. Evidemment les personnages morts dans les saisons précédentes sont évidemment absents mais de nouveaux apparaissent. Pour Lisbonne et Stockholm, nous les connaissons même si c’est la première fois qu’elles sont là en tant que braqueuses mais il y a également quelques nouveaux visages.

Résultat de recherche d'images pour "la casa de papel saison 3"

Pourtant mes préférences de personnages n’ont pas changé: je suis toujours aussi fan de Nairobi que je trouve déjantée, je l’adore! Et j’aime beaucoup Denver. Sa relation avec Stockholm est vraiment intéressante, je trouve. Et bien sûr le professeur qui est sans doute un des personnages avec la psychologie la plus fascinante.

Le braquage est spectaculaire, la tension monte crescendo. Il y a des hauts et des bas qui font monter la pression. J’ai vraiment retrouvé les mêmes sensations et j’ai adoré! Tout est vraiment palpitant, chaque camp tente de prendre une longueur d’avance. Tout cela pour finir dans une apothéose cruelle qui nous laisse dans un état pas possible. Juste l’envie de voir la saison 4 tout de suite alors qu’il va falloir attendre un an. Une véritable torture!!

J’ajouterais pour finir que j’ai trouvé cela intéressant de montrer que le premier braquage avait eu des conséquences dans le monde entier. Qu’ils étaient devenus symbole de résistance et que le groupe joue sur cela pour commencer le braquage.

En bref, j’ai adoré cette nouvelle saison aussi palpitante et pleine d’action. Les personnages et les acteurs sont vraiment au top (autant les gentils que les méchants, à chacun de choisir son camp quand je dis ça xD). En bref, si vous ne l’avez pas encore découvert, qu’attendez-vous?

Note: 10/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Stranger Things – Saison 3

Résultat de recherche d'images pour "stranger things saison 3 affiche"

Format: 8 épisodes d’environ 50 minutes/

Synopsis: Rats enragés, New Coke, espionnage soviétique, nouveau centre commercial… À Hawkins, l’été 1985 s’annonce prometteur en aventures, et en changements cruciaux

Aujourd’hui je vous donne mon avis sur la troisième saison de Stranger Things qui s’est faite attendre! Pour commencer, je dirais que la recette est globalement la même: des monstres, du suspens et les personnages que nous connaissons qui mènent une enquête. Pourtant il y a tout de même des différences sur cette troisième saison.

Tout d’abord les personnages ont grandi. Les relations se sont intensifiées ou bien brisées. Il y a tout un axe du scénario où les relations de la bande d’amis sont troublées. Une phase difficile mais bien réelle de l’adolescence qui est particulièrement compliquée pour Will. Et je dois bien avouer que parfois Eleven m’a un peu agacée, notamment dans sa relation avec Mike.

Une des personnages que j’ai vraiment aimé cette saison est Nancy. Je trouve que le look des années 80 lui va vraiment à ravir et j’ai eu beaucoup de peine pour elle par moment, ce qui ne m’a pas empêché de l’apprécier!

Dans cette saison il y a deux groupes, voire trois qui vont se former. Le groupe de Eleven et Mike, le groupe de Dustin et Steve que j’ai particulièrement apprécié grâce à Erica qui est juste hilarante et le duo Nancy/Jonathan. Ces différents groupes font avancer le scénario de différentes façons et permettent de ne pas voir le temps passer.

En revanche je plains mon pauvre Billy que j’aurais voulu voir autrement. Hélas je ne peux pas en dire plus afin d’éviter tout spoil. En tout cas, cette saison s’axe beaucoup sur lui. J’ai également trouvé que, comparé aux autres saisons, celle-ci faisait davantage peur. Notamment à cause des effets… « bouillie » de chair. Les effets spéciaux sont réussis mais vraiment peu ragoutants.

Le suspens est toujours aussi présents notamment à la fin des épisodes qui nous donnent toujours envie de connaître la suite. Et le réalisateur sait nous plonger dans son décor. Autant dans le style des années 80 et toutes ses références que dans des ambiances beaucoup plus sombres et effrayantes.

En bref, c’est une bonne saison bien qu’il ne s’agisse pas de ma préférée. Je n’ai pas autant ressenti cette addiction par rapport aux deux premières. Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier cette saison pour autant.

Note: 8/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Sherlock – Saisons 1 et 2

Image associée

Genre: Policier

Format: 3 épisodes de 1h30 pour chaque saison

Synopsis: Les aventures de Sherlock Holmes et de son acolyte de toujours, le docteur Watson, sont transposées au XXIème siècle..

C’est après une éternité que je découvre la série Sherlock. Il faut dire que je suis récemment tombée amoureuse de ce personnage. J’ai adoré les films et j’ai beaucoup aimé ma lecture de une Etude en rouge donc je n’ai pas attendu pour regarder la fameuse série dont j’avais beaucoup entendu parler.

Bien que je sois très attachée à la période du XIXè siècle que j’aime énormément, cela ne m’a pas empêché d’apprécier cette nouvelle temporalité dans laquelle certains traits de Sherlock sont adapté avec dérision. Tout est différent sans vraiment l’être et c’est en cela que l’on voit que c’est une bonne adaptation. 

D’habitude je ne suis vraiment pas fan des séries à enquêtes, tout comme je n’aimais pas les polars en livre, pourtant j’ai adoré ma lecture. J’ai eu le même effet pour la série! Parce que finalement nous suivons certes des enquêtes mais à la sauce Holmes, ce qui ajoute tout le piquant et l’intérêt. Et il faut dire qu’il ne s’agit pas d’un format ordinaire pour une série: peu d’épisode mais de longs épisodes! Je pense que c’est un bon choix qui permet de mener une enquête à bien sans se précipiter.

Résultat de recherche d'images pour "sherlock saison 1"

Je me sens presque obligée de parler des acteurs. Bien que je sois très attachée au duo Jude Law/Robert Downey Jr, je trouve que celui-ci est également très bon. Cumberbatch joue vraiment très bien le côté excentrique de Sherlock et Watson est tout en temporisation à l’instar du duo original. Nous retrouvons également les personnages typiques: Irène, Lestrade et Moriarty bien évidemment. Juste un petit regret pour Glagstone (le petit bouledogue de Watson) qui n’existe pas…

Comme je ne vais pas parler du scénario pour lequel je n’ai rencontré aucun défaut, j’aimerais m’attarder sur le tout premier épisode. Il s’agit en effet du seul épisode pour lequel je peux vous livrer un comparatif lecture/série. Dans un premier temps le titre est évocateur et représentatif: Une étude en rose, qui rappelle sans aucun doute Une étude en rouge de Conan Doyle. Et l’épisode est empli de clins d’œil revisités vraiment très intelligemment. Les scénaristes peuvent à la fois reprendre des scènes presque à l’identique ou bien prendre certains points de l’enquête complètement à contre pied! J’ai trouvé leur manière de faire habile et intelligente et j’ai vraiment profité à fond de cet épisode! J’en ai presque regretté de ne pas avoir lu tout Sherlock Holmes avant de regarder la série. Mais peut-être que voir la série avant le livre me procurera l’effet inverse, ce qui peut aussi être intéressant!

En bref, une série que je conseille à tous les fans de Sherlock Holmes et à ceux qui veulent découvrir ce personnage emblématique. Un scénario sans défaut, de superbes acteurs et du suspens. A découvrir!

Note: 9/10