Titus Flaminius, T4: La piste gauloise

arton205Auteur: Jean-François Nahmias

Edition: le livre de poche jeunesse

Genre: historique, jeunesse

Parution: 2006 (1ère parution)

Pages: 286

Description: Titus Flaminius vient de s’engager dans l’armée romaine quand Jules César, en pleine guerre des Gaules, lui confie une mission secrète. Pour Titus, c’est un honneur qui ne se refuse pas. Sous l’identité d’un marchand de vin, il se rend donc à Bibracte, une des principales villes du pays, afin de déjouer un éventuel complot politique contre Rome. Mais le meurtre barbare de son hôte, Viridomar, le précipite dans une enquête complexe et périlleuse, l’obligeant à côtoyer des figures aussi diverses que Bituit, le sage druide, Icostagos, le bourreau sans pitié ou Duna, la fille aux serpents…

J’ai enfin fini ce quatrième tome ! Je peux vous expliquez ce long temps de lecture: Titus était ma lecture « transport » donc je prends moins de temps que pour mes lectures « maison ». Alors la première chose que je peux dire sur ce quatrième tome est que je l’ai trouvé plus difficile que les autres. Il y a beaucoup de personnages qui sont autant de suspects et ils ont des noms gaulois un peu difficiles à retenir.

Malgré la liste des personnages présente au début du livre je me suis parfois un peu perdue. Cependant cela permet une enquête complexe dont le dénouement m’a une nouvelle fois surpris. Je dois même dire que la fin est la partie que j’ai préféré dans le roman. L’enquête est bien tournée, l’auteur ne s’est pas facilité la tâche à mon avis car l’enquête est assez complexe. D’autant plus que l’investigation se déroule dans le cadre d’une mission que doit accomplir Titus pour le grand César.

Au niveau personnage, Titus reste égal à lui-même, la scène d’introduction m’a même fait beaucoup rire. Mais la grande surprise de ce tome a été Palinure. J’ai vraiment réussi à m’attacher à lui alors même que j’essayais de me retenir de l’apprécier car bien souvent les proches de Titus ne font pas long feu. Pourtant j’ai trouvé la naissance de son histoire d’amour vraiment touchante.

Et je vais bien sûr parler du thème principal: la Gaule. Je suis vraiment contente car j’ai appris pas mal de choses sur nos ancêtres, notamment qu’ils étaient… un peu barbares quand même. Il y a certaines traditions qui m’ont quand même interpellées par leur violence. En tous cas, nous sommes bien plongés dans cet univers grâce aux détails que nous donne l’auteur.

En somme un tome un peu plus laborieux que les autres mais qui reste très intéressant!

Note: 7/10

Publicités

Une réflexion sur “Titus Flaminius, T4: La piste gauloise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s