Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

La chronique des Bridgerton – Saison 1

Genre: Drame, historique, romance

Format: 8 épisodes d’environ 1 heure.

Synopsis: À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton, fille aînée d’une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude et ses envies sont ailleurs…

Lire la suite de « La chronique des Bridgerton – Saison 1 »
Publié dans Cinéma, Cinéma et séries TV, Séries TV

Mes films et séries de Noël 2020

Hello à tous !

Cette année, et pour la première (vraie) fois, j’ai décidé de faire le plein de cocooning en regardant des séries et films de Noël. Nouveautés ou classiques que je n’ai jamais découvert, j’ai voulu me mettre à jour. Bon… pour être honnête, j’aurais voulu en voir plus encore mais, cela n’est que partie remise pour l’année prochaine.

Lire la suite de « Mes films et séries de Noël 2020 »
Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

The Queen’s Gambit

Genre: Drame

Format: 7 épisodes de 45 à 60 minutes.

Synopsis: En pleine Guerre froide, le parcours de huit à vingt-deux ans d’une jeune orpheline prodige des échecs, Beth Harmon. Tout en luttant contre une addiction, elle va tout mettre en place pour devenir la plus grande joueuse d’échecs du monde.

Hello à tous !

J’espère que vous allez tous bien. Moi je viens vous parler série. Et pas n’importe quelle série. Il est très rare que je fasse du binge watching, et pourtant j’ai dévoré cette série en une journée ! Et comme elle ne comporte qu’une seule et unique saison, c’était idéal. Je vous explique pourquoi j’ai adoré cette mini-série !

Lire la suite de « The Queen’s Gambit »
Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Sweet magnolias – Saison 1

Genre: Soap

Format: 10 épisodes d’environ 45min.

Synopsis: Amies depuis toujours, Maddie, Helen et Dana Sue s’épaulent alors qu’elles essaient de concilier couple, famille et carrière dans une petite ville du Sud des États-Unis.

Hello à tous !

On se retrouve aujourd’hui car j’avais envie de vous parler de cette série que j’ai trouvé très sympa et dont j’attends la suite avec impatience, bien qu’elle ne soit pas pour demain 😦

Lire la suite de « Sweet magnolias – Saison 1 »
Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Virgin river – Saison 1

C3TZR1g81UNapwcuMu2ehPgeoLQuRtiV63S3xSSt5LnDrKdvHa5moDebjEjBUrNqwKtbJkfuwdwuvtv2xiWVUWEAYZtJrWvLrgL9GnpG3XQzQuqVfTTeieS

Genre: Romance

Format: 10 épisodes d’environ 45min.

Synopsis: Melinda Monroe répond à une annonce pour devenir infirmière praticienne dans la ville californienne de Virgin River, pensant pouvoir laisser ses souvenirs douloureux derrière elle. Mais elle découvre qu’il n’est pas si facile de s’intégrer dans un lieu aussi petit et qu’il va d’abord lui falloir guérir.

Hello à tous!

Ces temps-ci je suis sur pas mal de séries en même temps et j’ai désormais terminé la première saison de Virgin River que j’ai découvert un peu par hasard. Et je dois dire que je suis bien contente de m’être laissée tenter.

Nous suivons principalement Mel qui va venir s’installer à Virgin River, un petit village que j’ai trouvé magnifique, afin d’exercer son métier d’infirmière. Malheureusement le médecin du village n’est pas forcément d’accord avec cela. Les épisodes vont être entremêlés de flash back qui vont nous faire comprendre pourquoi Mel en est arrivée à s’installer ici. Elle va ensuite faire la rencontre de Jack et se rapprocher de lui petit à petit.

Mais ce qui est sympa c’est que la série de s’axe pas sur un seul couple mais sur trois. Nous avons donc du grain à moudre en plus de tous les petits cas médicaux qui se présentent dans le village mais qui ne prennent pas pour autant le pas sur l’intrigue. Ici téléchargementnous sommes principalement face à une série du genre tranche de vie. Nous suivons le parcours de Mel, son intégration, son passé et son combat pour guérir suite à tout ce qu’elle a subit.

Même si certains thèmes abordés ne sont pas très fun, cette série reste tout de même apaisante. Les très beaux plans sur les montagnes, la rivière et la forêt m’ont comblé. La routine qui s’installe avec le bar, le cabinet et tous les petits tracas quotidiens m’ont plu. La seule chose que j’ai eu du mal à supporter est le personnage de Hope que j’ai trouvé plus qu’insupportable à toujours se mêler des affaires des autres.

Pour finir je voudrais vraiment pointer le fait que j’ai adoré les décors. Du chalet de Mel, aux paysages en passant par le bar de Jack, croyez-moi, je donnerais tout pour aller passer quelques mois là-bas, peinard !

Si vous êtes en recherche d’une série pleine d’action je ne vous la conseille pas mais je pense qu’elle peut vous satisfaire si vous être à la recherche de quelque chose de plus cocooning, axé sur la psychologie et les sentiments des personnages. A découvrir !

Note: 8/10

 

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

La casa de papel – Partie 4

La Casa de Papel saison 4: Top 10 des moments les plus ridicules !Genre : Thriller

Format: 8 épisodes d’environ 45 min

Résumé: Alors que Nairobi est très mal en point et que le Professeur pense que Lisbonne a été tuée, les braqueurs doivent tout faire pour sortir de la Banque d’Espagne.

Hello à tous !

Je prends enfin du temps pour vous donner mon avis sur la quatrième partie de La casa de papel. Si j’éprouve à un moment le besoin de spoiler pour exprimer mon opinion, promis je lancerai une alerte si vous ne souhaitez pas savoir ce qu’il se passe dans la saison !

Dans un premier temps je tiens à dire que je comprends assez mal certaines bouffées de haine que j’ai pu voir sur les réseaux sociaux que ce soit pour la partie trois ou quatre. Que l’on adhère pas, je comprends, que l’on déverse sa haine… je ne comprends pas. Je fais partie de ceux qui ont complètement adhéré à chacune des parties. Y a-t-il des incohérences? Peut-être. La série est-elle parfaite? Tout dépend du point de vue de chacun. Moi j’ai adoré. Chaque partie me fait passer un moment plein de tension, certes, mais que j’adore ressentir. Je suis bon public et quand j’ai envie de profiter d’une histoire, si les incohérences ne sont pas immenses, elles me passent au-dessus de la tête et j’ai simplement envie de profiter et rien d’autre. Et pour être tout à fait honnête si on peut se soucier pendant quelques heures d’un braquage fictif au lieu du confinement, moi je dis oui.

Pour en revenir à cette partie 4 en particulier, j’ai adoré. Certes certaines choses m’ont attristé évidemment (je développerai dans la partie spoil) mais j’ai trouvé que la partie 4 nous mettait clairement sous tension surtout les épisodes de milieu de saison, clairement j’étais au bout de ma vie et heureusement que les derniers épisodes ont légèrement fait baisser la pression car je n’allais pas réussir à suivre.

En ce qui concerne les personnages c’est assez fou à quel point je me suis attachée à eux. Même à Palerme que je n’arrivais pas à voir au début. Ils ont tous, quelque part en eux, La Casa de Papel : entre incohérence et génie… Que vaut vraiment ...une fragilité qui les rend si attachants. Et c’est parce qu’ils sont attachants que l’on a peur pour eux et que la tension de la série existe. J’ai pu voir sur les réseaux que certains pensaient que les romances prenaient beaucoup de place dans cette partie la série (enfin ils ne le disaient pas si poliment mais c’était l’idée). Je ne peux pas leur donner tort. Les couples et leurs enjeux prennent une place importante mais pas exubérante pour autant. Et ce n’est pas un point qui m’a déplu, au contraire. Si on essaie de réfléchir, les sentiments sont exacerbés dans des moments d’extrême tension. Ils sont quand même un tout petit peu en danger de mort à chaque instant. Alors forcément l’amour et l’amitié se ressentent d’autant plus. Il y a pas mal de couples dans la série Tokyo/Rio, Prof/Lisbonne, Stockholm/Denver plus tous les amours cachés ou non avoués. Mais moi j’ai adoré tous ces sentiments justement qui donnent du corps aux personnages. 

J’étais en train de réfléchir et je crois que je n’arriverais pas à savoir quel est mon personnage préféré. Bon, du coté des filles je crois quand même que ma préférence a toujours été à Nairobi. Bien qu’Alicia soit une méchante particulièrement bien jouée et que j’ai adoré haïr. Mais niveau garçon, j’aime l’intelligence du Professeur, j’adore la fragilité sincère d’Helsi qui fait fondre mon petit cœur, j’aime le côté déjanté de Denver qui me fait beaucoup trop rire avec ses répliques improbables. J’en suis même venu à vraiment apprécier Berlin. Alors bon… je ne choisirais pas !

Niveau scénario, personnellement il m’a plu. Je l’ai trouvé très rythmé. La tension monte toujours un peu plus à chaque instant grâce à nombre de rebondissements parfois terribles car ils voient les braqueurs perdre, d’autres jouissifs quand ils arrivent à prendre leur revanche. Bref, j’ai passé un bon moment.


***ATTENTION SPOIL***

Faites gaffe je vais spoiler sévère et vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu.

C’est bon?

Sûr?

Comment vous dire que j’ai été choquée de la mort de Nairobi. Purée, jusqu’au bout j’ai cru qu’elle allait échapper à ce psychopathe!! Il m’a vraiment fait flipper d’ailleurs… c’est à cause de lui que j’ai failli lâcher tellement il m’a stressé. Cependant même si sa mort m’attriste beaucoup, j’ai clairement adoré la scène pendant laquelle les braqueurs font sortir le cercueil. J’ai trouvé cette scène vraiment très forte. Comme tout le moment où le professeurs envoie toutes ses offensives et qu’enfin les braqueurs reprennent le dessus.

Oh! Changeons de sujet et parlons du personnage le plus dégueulasse de la série, j’ai nommé hum… Arturo! Non mais ce mec est censé être du côté des gentils et c’est le plus gros des enfoirés! C’est fou quand même… (enfin non, le plus gros reste quand même celui qui tue Nairobi, mais Arturo arrive en deuxième!).

Et dernière chose… on en parle de cette fin qui n’est pas une fin? On veut une partie 5!

*** FIN DE SPOIL ***


Je pourrais encore en parler des heures mais bon, je vais quand même m’arrêter là. En bref j’aime La casa de papel, j’adore ces personnages et cette tension qui me prend aux tripes. J’aime tout dans cette série et je vous la conseille les yeux fermés.

Note: 10/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

Sex Education – Saison 2

Résultat de recherche d'images pour "sex education saison 2 affiche"Genre: Humour, Adolescence

Format: 8 épisodes d’environ 50 minutes

Synopsis: La suite des aventures d’Otis et Maeve au lycée.

Lire la chronique de la saison 1


Hello à tous!

Je ne vous ai pas oublié mais je n’ai pas eu beaucoup de temps pour bloguer la semaine dernière. Me revoici donc avec la chronique de la saison 2 tant attendue de Sex Education.

Pour tout vous dire, j’ai regardé l’intégralité de la saison en une soirée, entre amis avec des pizzas et du pop corn le jour même de la sortie (vous saisissez l’ambiance?). Et finalement qu’est-ce que j’en retiens? Je pense que cette deuxième saison est une très bonne suite. Les situations, notamment celle d’Otis – mais pas que – évoluent dans différentes directions et doivent trouver de nouvelles solutions. Je crois que ce que je préfère dans cette histoire ce sont ses personnages. Ils sont tous vraiment très attachants chacun à leur façon, je les aime tous. Et j’ai vraiment envie de les voir grandir (même s’ils sont déjà grands, mais je parle d’un point de vue émotionnel).

Je pense que l’autre point fort de la série, celui qui en fait une série indispensable et qu’il faudrait que tout adolescent regarde en temps voulu est : son manque de complexe ou de tabou. Je m’explique. Dans cette série il se passe quelque chose d’extraordinaire: la réalité. Il y a des hétéros, des homos, des trans, des fétichistes… Il y a même une jeune fille asexuelle, et j’avoue que c’est sûrement la première fois que j’en vois une, tout support visuel confondu. Et toutes ces situations sont traitées avec justesse et sans aucun complexe. Aucun amour n’est meilleur que l’autre ou préférable à un autre. Tout le monde, il me semble, est représenté et peu s’identifier d’une manière ou d’une autre. Evidemment je pense que la série ne doit pas plaire à tout les étroits d’esprits qui supposent que l’amour existe uniquement entre un homme et une femme (car apparemment c’est comme ça depuis la création de l’humanité, voyez-vous). Et entre nous si nous vivions encore comme à la création de l’humanité on serait toujours en pagne à chasser le mammouth, alors bon…

Résultat de recherche d'images pour "sex education saison 2"

Et s’il y a bien un sujet purement d’actualité qui a été abordé dans cette saison c’est l’agression sexuelle. Et comme tout, elle a été abordé d’une manière juste. Nous ne sommes pas ici dans un discours où tous les hommes sont diaboliques et pervers. Non. Il y a un agresseur. Et le personnage féminin se retrouve alors mal psychologiquement et va guérir petit à petit grâce à ses amies et aussi, car je tiens à le souligner, grâce à un petit ami patient et adorable qui va la soutenir lui aussi.

Bref, j’ai aimé cette saison et je pense bientôt la revoir de nouveau de manière plus modérée pour la voir avec un œil neuf. Je pense que c’est une série importante et rafraîchissante à plus d’un titre et je vous la conseille les yeux fermés. Et encore une fois, évidement, c’est une série à regarder à un âge averti.

Note: 10/10

coup de coeur

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

The Mandalorian – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "the mandalorian"Genre: Science-fiction

Format: 8 épisodes d’environ 45min

Synopsis: Après les aventures de Jango et Boba Fett, un nouveau héros émerge dans l’univers Star Wars. L’intrigue, située entre la chute de l’Empire et l’émergence du Premier Ordre, suit les voyages d’un chasseur de primes solitaire dans les contrées les plus éloignées de la Galaxie, loin de l’autorité de la Nouvelle République.

Hello à tous!

Et oui, encore une chronique série! Depuis un ou deux mois j’avoue que j’en regarde beaucoup alors voici mon avis sur The mandalorian, la série tirée de l’univers Star Wars. J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre, pourtant j’ai vraiment apprécié regarder cette série. Et, oui, j’ai totalement, infiniment, complètement craqué pour Baby Yoda. En même tant qui n’a pas craqué pour ce petit bout de chou de Bruxelles trop mignoooon? Moi mon cœur a fondu, et puis c’est tout!

Mis à part bébé Yoda, j’ai adoré le mandalorian. Tout simplement car j’ai trouvé assez Résultat de recherche d'images pour "the mandalorian yoda"impressionnant que l’acteur arrive à nous faire comprendre ses émotions et ses réactions alors même qu’il porte un masque tout au long de la série. Quand on y pense c’est un véritable tour de force!

Tout le scénario va tourner autour de ce duo improbable Baby Yoda/Mando. Et je suis frustrée car je voulais vraiment savoir pourquoi ce bébé était si recherché. Malheureusement nous allons devoir attendre pour avoir nos réponses. Cette saison est surtout une fuite perpétuelle pour protéger le bébé et nous emmener à travers différentes parties de la galaxie. Nous découvrons de nouveaux personnages, de nouvelles planètes et de nouvelles créatures. 

Ce que j’ai également trouvé intelligent dans la série c’est que nous retrouvons vraiment la patte des films. Même transitions, mêmes effets visuels qui donnent l’impression d’être dans les films tout en changeant de format! Pour ma part j’ai vraiment trouvé cette saison réussi, j’ai pris plaisir à la regarder.

Il y a cependant un petit détail qui m’a chiffonné et qui aurait gagné à être amélioré afin que la série soit vraiment exceptionnelle. En effet, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de lien entre les différents épisodes. En vérité 1 épisode = 1 aventure. Il y a eu certaines tentatives pendant lesquelles du suspens se créait mais rien de vraiment concluant. Vous voyez, c’était comme un bon plat dans lequel tous les ingrédients étaient bons mais pourtant il manquait une bonne sauce pour tout lier! 

En bref, une série très agréable qui aurait gagné à avoir plus de lien entre les épisodes. Malgré tout j’ai pris beaucoup de plaisir à la regarder! Je vous encourage à la découvrir.

Note: 8.5/10

Publié dans Cinéma et séries TV, Séries TV

The witcher – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "the witcher série"Genre: Fantasy

Format: 8 épisodes d’environ 1h

Synopsis: Adaptation Live de la saga littéraire du Sorceleur.
Le sorceleur Geralt de Riv, un chasseur de monstres mutant, se bat pour trouver sa place dans un monde où les humains se révèlent souvent plus vicieux que les bêtes.

Hello à tous!

Cela ne vous a sans doute pas échappé, la série The witcher est sortie récemment. Avant de commencer, je tiens à dire que je n’ai pas lu le livre ni joué au jeu vidéo. Je donnerais donc un avis uniquement basé sur ce que j’ai vu dans la série sans pouvoir comparer avec ce qui a déjà été fait.

Je vais commencer par le plus gros point fort, selon moi, de la série: les acteurs! Henry Cavill est juste superbe. Je ne l’avais pas énormément apprécié dans le rôle de Superman mais là avec ses cheveux mi-longs, ses biscotos et son caractère grognon, je craque complètement. Pourtant mon petit chouchou de la série (oui, il m’en faut bien un) est le barde que j’ai trouvé aussi drôle qu’adorable. J’ai d’ailleurs écouté sa chanson des dizaines de fois en boucle, je trouve qu’il a une voix magnifique. Je vous mets le lien de la chanson ici. En ce qui concerne les rôles féminins, ils m’ont moins marqué. J’ai trouvé Cirilla intrigante au départ mais finalement assez inintéressante dans cette première saison. Quant à Yennefer, je n’accroche pas trop avec cette actrice j’avoue mais je crois que son grimmage du début ne m’a pas aidé xD

Niveau scénario… bon je pense que si vous avez regardé la série vous savez ce que je vais dire. C’est quoi cette timeline incompréhensible?? Pour tout vous dire, heureusement que mon copain était là pour m’aider sinon je crois que je n’aurais toujours pas compris. Je pense que les scénaristes auraient pu essayer de trouver des solutions pour nous faire comprendre plus rapidement qu’au début les différents personnages ne sont pas présents à la même époque. A part ça, je pense avec un peu de recul que cette saison reste un peu introductive. Elle pose les bases pour que la suite puisse se développer complètement. 

Image associée
Non mais avouez que c’est quand même autre chose que Superman…

Niveau visuel les effets spéciaux ne sont pas foufous mais restent tout à fait corrects. Il faut noter que les scènes de combat sont très bien filmées et chorégraphiées, c’est très agréable à l’œil. Les décors sont superbes, je serais curieuse de savoir où ils ont tournés certaines scènes. Quant aux costumes je les ai trouvé très réussis.

Mon avis ne serait pas complet si je ne vous parlais pas de l’aspect tout de même un peu horrifique de la série. Mine de rien les monstres sont vraiment très laids, je plains ce pauvre Geralt. Et quand je dis laid je ne parle pas d’effets spéciaux mais vraiment du fait qu’il s’agit là de monstres dégoulinants et effrayants. Mais l’avantage c’est qu’il s’agit de créatures que nous n’avons pas l’habitude de voir, et ça c’est chouette! Mais tout de même je conseillerais de ne pas regarder cette série avec les plus jeunes qui pourront être facilement apeurés.

En bref, une première saison prometteuse qui ouvre les portes d’une deuxième saison plus simple au niveau temporel et qui est appelée est être davantage axée sur la relation Geralt/Cirilla.

Note: 7.5/10