Sex Education – Saison 1

Résultat de recherche d'images pour "sex education"Genre: Humour, Adolescence

Format: 8 épisodes d’environ 50 minutes

Synopsis: La rebelle Maeve entraîne Otis, un ado vierge mais doté d’une mère sexologue, dans la création d’une cellule de thérapie sexuelle clandestine au sein de leur lycée…

On se retrouve aujourd’hui  pour parler d’une série! Autant vous le dire, j’ai commencé cette série sur les conseils d’une amie en étant à peu près persuadée que je n’allais pas passer le premier épisode et convaincue que je n’en parlerais pas sur le blog même si j’appréciais. Mais après visionnage… je pense que c’est une série dont je me dois de parler.

Nous sommes plongés dans un lycée avec tous les personnages typiques: le groupe de pestes, le sportif, les impopulaires etc. Et la brochette des trois personnages principaux n’est pas des plus banales: Otis un jeune homme encore puceau mais dont la mère est sexologue. Ce décalage est d’ailleurs très drôle et amène nombre de scènes cocasses. Son meilleur ami, Eric, est un personnage extrêmement attachant et courageux. Il assume malgré les moqueries son homosexualité et son style excentrique. Quant à Maeve c’est Image associéeune jeune fille aux grandes capacités intellectuelles mais à la vie mouvementée qui n’a pas toujours fait les bons choix. Et il faut dire que ces personnages principaux ainsi que tous les secondaires sont une des vraies forces de cette série. Ils sont attachants, maladroits, drôles, je me suis énormément attachée à eux et j’ai hâte de les retrouver dans la saison 2.

 

Mais si j’ai voulu absolument vous parler de la série c’est surtout pour son thème: la sexualité. Le sujet est abordé de manière franche et directe. Tous les sujets y passent sans aucun tabou. Et c’est cela qui est important à mon sens: la pluralité de ces sujets qui sont encore tabou aujourd’hui. La série, elle, a le mérite de mettre les deux pieds dans le plat. En plus de cela, ces sujets sont abordés autant pour les couples homo qu’hetero ce qui est vraiment appréciable. Et bien que le titre puisse nous le faire penser, on ne parle pas ici que de sexe. Finalement chaque thérapie dispensée par Otis trouve un ancrage dans les sentiments, les émotions, les relations et c’est finalement cela qui met le plusRésultat de recherche d'images pour "sex education" mal à l’aise les ados, plus que le sexe en lui-même. C’est aussi cela qui nous permet de beaucoup nous attacher à ces personnages qui trouvent écho en nous.

Mais il n’y a pas que des ados dans cette histoire. Et l’adulte la plus hilarante est bien la mère d’Otis. Sexologue de métier, le sujet du sexe dans son foyer est totalement débridé. Et pour un garçon réservé comme Otis, cela n’a rien d’évident! C’est aussi une histoire qui peut parler aux parents, l’acceptation de voir grandir son enfant, de lui laisser son intimité… ce qui ne s’avère pas simple pour la mère!

Finalement c’est une série sur l’adolescence, la vie, les erreurs de jeunesse qui traite de sujets parfois durs comme l’avortement ou l’homophobie. Pourtant tout est traité avec justesse, humour et tendresse. J’ai trouvé que pour chaque personnage nous avions une sorte de bienveillance envers eux (même pour les personnages pas sympa!). Bref, avec un tel sujet la série aurait très bien pu être catastrophique mais c’est tout le contraire! Je vous encourage à la regarder (attention, le sujet reste traité crûment donc à ne pas regarder avec les plus jeunes, évidemment).

Note: 9/10

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :