Le Joyau, T3: La clé noire

le-joyau-tome-3-la-cle-noire-803628-264-432Auteur: Amy Ewing

Edition: Robert Laffont

Genre: Youg-adult, dystopie

Parution: 2016

Pages: 386

Description: Cela fait trop longtemps que Violet et les habitants des anneaux extérieurs de la Cité solitaire vivent sous le joug de la noblesse du Joyau pour satisfaire leurs moindres caprices. La société secrète connue sous le nom de la Clé Noire s’apprête à lancer l’offensive pour renverser les dirigeants cruels et corrompus. Violet a conscience du rôle crucial qu’elle a à jouer dans cette révolte, mais c’est une raison encore plus personnelle qui la pousse à s’engager corps et âme pour la cause : la Duchesse du Lac a mis la main sur sa petite sœur Hazel… Après avoir eu tant de mal à s’échapper du Joyau, Violet va devoir tout risquer pour s’y introduire à nouveau, sauver sa sœur, mais aussi l’avenir de la Cité solitaire…

Lire la chronique du premier tome, du deuxième tome

Et voici le tome de conclusion de cette trilogie, et quelle pure merveille! Je suis vraiment époustouflée, à 100% satisfaite par cette trilogie. Aucun tome ne m’a déçue, ils ont tous su me happer.

Pour parler plus précisément de ce troisième tome, il m’a vraiment interpellé par son intensité, surtout à la fin lors de la grande bataille finale. Et quelle bataille! Je pense que l’on peut dire que c’est un peu une boucherie. Il y a vraiment beaucoup de morts, dont des personnages que l’on connait. Mais ce que j’apprécie c’est que chaque mort est soupesée, est ressentie. La mort n’est pas juste là, sans raison, j’ai trouvé qu’elle avait un but. Celui de nous montrer la portée du sacrifice pour atteindre la liberté à laquelle la Cité Solitaire a droit. De plus, j’ai beaucoup aimé le style d’écriture de cette bataille, la façon dont les Protectrices utilisent leur pouvoir était vraiment très bien chorégraphiée, réfléchie et surtout les actions étaient très bien retranscrites. Cela m’a vraiment emporté, j’avais l’impression de voir les actions au ralenti. Je voyais chaque image se former dans mon esprit, je me croyais vraiment au sein de la bataille.

Et cela n’aurait pas été possible sans les superbes personnages que nous offre Amy Ewing. J’aime vraiment beaucoup Violet, je la trouve forte, courageuse et pourtant vulnérable. Cependant Ash est un peu moins présent. Comme c’est un personnage que j’aime beaucoup, j’aurais pu dire que je trouvais cela dommage mais, au final, la présence plus soutenue de Garnet nous rend un certain équilibre. Et étrangement, j’ai adoré détester la duchesse du Lac. On arrive presque à la prendre en pitié malgré toute la cruauté qu’on lui connait. J’ai presque failli m’attacher à elle. En revanche un point que j’ai trouvé moins développé est le cas d’Hazel. Au final, une partie de l’intrigue tourne autour d’elle et pourtant on ne la voit presque pas.

Dans ce dernier tome j’ai encore une fois adoré la manière dont l’auteur arrive à nous surprendre, à casser le rythme de son histoire pour reprendre un nouvel élan. Et ce qui est assez touchant dans ce tome c’est la manière dont se dévoile, Lucien – ou Cobalt, comme vous voulez. On apprend à mieux le connaître, ce qui n’avait pas vraiment été le cas dans les deux tomes précédents alors qu’il s’agît d’un personnage essentiel. De plus, j’ai trouvé intéressant que ce tome arrive à nous plonger dans les coulisses des domestiques royaux.

Je ne veux pas vous en dire trop donc je vais m’arrêter là. En tous cas je vous conseille cette saga de tout cœur. J’ai aimé chacun des tomes. L’histoire est originale, cruelle, intense. Les personnages sont attachants et évoluent chacun à leur manière. La plume d’Emy Ewing nous hypnotise, nous surprend, nous comble. Bref, un vrai bon moment de lecture.

Une dernière chose, j’ai lu la nouvelle La maison de la Pierre qui nous dévoile ce qu’à vécue Raven pendant son « séjour ». Elle n’a pas été publiée en format papier, elle est seulement en format numérique mais je l’ai bien appréciée. Cela nous permet de comprendre l’état dans lequel on la retrouve…

Note: 10/10

coup de coeur

Publicités

3 réflexions sur “Le Joyau, T3: La clé noire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s