Le joyau, T1

9782221146224Auteur: Amy Ewing

Edition: Robert Laffont

Genre: Youg-adult, dystopie

Parution: 2014

Pages: 452

Description: Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance…
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet-le lot 197, son nom officiel- va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l’étincelante façade du Joyau. S’exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C’est pourtant dans ce sinistre quotidien qu’elle tombe amoureuse d’un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d’affronter les plus grands des dangers…

J’ai tellement de choses à vous dire sur ce fabuleux premier tome! Tout d’abord je tiens à attirer votre attention sur cette sublime couverture qui fait du livre un véritable petit joyau. Et à mon immense plaisir, le contenu est à la hauteur de l’apparence!

Je ne m’attendais vraiment pas à une telle histoire. Une dystopie originale, fascinante et addictive. J’aime beaucoup l’univers que nous propose l’auteur. Depuis le morcellement de la société, au fonctionnement de la royauté (donc du Joyau) en passant par la Vente aux enchères et la tradition des mères porteuses, j’A-DO-RE. Je me suis régalée à découvrir cet univers cruel dans lequel Violet, le personnage principal, arrive à s’en sortir tant bien que mal. En effet, elle a été diagnostiquée à 12ans en tant que mère-porteuse et à finie vendue telle un vulgaire meuble pour porter l’enfant d’une autre. Mais une des choses qui m’a le plus étonné c’est l’insertion d’un élément fantastique: les Augures. Ce sont les pouvoirs que possèdent les mères-porteuses. J’ai vraiment adoré le concept. J’espère que l’origine de cette particularité nous sera donnée dans la suite de l’histoire, je suis très curieuse.

Passons maintenant aux personnages. J’ai beaucoup aimé Violet, son caractère et sa manière de penser.  J’ai également aimé Annabelle, sa domestique qui est très attachante, je trouve. Mais mon coup de cœur va sans trop de surprise à Ash. A la fois adorable, mais torturé par sa vie sans doute aussi horrible que celle de Violet, on s’attache énormément à lui et à ce couple. Mais attention, ce livre n’est pas une simple romance, pour preuve: elle n’arrive qu’au milieu du livre. L’auteur à pris le temps de développer son univers avant d’y intégrer la romance. Je trouve que c’est un très bon choix car Amy Ewing montre que la romance vient seulement appuyer l’horreur et le calvaire que Violet vit dans le Joyau et elle lui permet de se raccrocher à quelque chose, à un espoir. La romance est d’après moi un outil pour renforcer l’histoire et ça marche très bien. 

Le scénario avance vraiment d’une manière dynamique, dès que la situation se calme, un rebondissement apparaît. J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur qui m’a vraiment happée dès la première page et surtout à la dernière page où j’ai -je l’avoue- hurlé en m’apercevant que je n’avais pas le deuxième tome. Cette fin! Mon dieu je ne peux rien vous révéler, mais mon petit cœur s’est mis à accéléré.

Avant de connaitre la fin, je voulais lire La Sirène de Kierra Cass puis reprendre avec le deuxième tome du Joyau. Je ne sais pas si je vais y arriver sachant que je vais recevoir le tome 2 demain mais je vais essayer!

En tous cas, j’ai passé un excellent moment en lisant ce roman, c’est un vrai coup de cœur, ne passez pas à côté!

Note: 10/10

Publicités

10 réflexions sur “Le joyau, T1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s