Titus Flaminius, T3: Le mystère d’Eleusis

51Xg-fm0GaL._AC_UL320_SR228,320_Auteur: Jean-François Nahmias

Edition: le livre de poche jeunesse

Genre: historique, jeunesse

Parution: 2005 (1ère parution)

Pages: 317

Description: Titus Flaminius, jeune patricien romain, part suivre en Grèce les cours de l’Académie, la prestigieuse école fondée par Platon. Il aimerait aussi être initié aux Mystères d’Eleusis, cérémonies secrètes liées au mythe de Déméter. Mais le meurtre d’une jeune fille, au cours d’une célébration religieuse, l’entraîne dans une aventure étrange et inquiétante. Dans ce pays béni des dieux, berceau des arts et de la pensée, Titus Flaminius poursuit sans relâche un meurtrier insaisissable, lors d’une enquête où la vie et la mort se côtoient à chaque instant.

Lire les chroniques du tome 1 et tome 2

C’est avec grand plaisir que je me suis replongée pour la troisième fois dans l’univers de Titus Flaminius. Dans ce nouveau tome, nous ne sommes plus plongés dans le contexte de la Rome antique mais de la Grèce antique! Et je crois que j’aime encore plus la Grèce que Rome!  Encore une fois, l’auteur commence par un avant-propos pour nous expliquer le contexte, la période, ce qu’il s’est passé d’important entre le tome 2 et le tome 3 au niveau historique afin de justifier les péripéties de notre cher Titus. Celui-ci va encore une fois avoir à résoudre une affaire criminelle, presque malgré lui.

Ce qui m’a énormément plu dans cet opus c’est toute l’intrigue autour du mythe de Perséphone, j’adore cette histoire de la mythologie grecque. Si vous ne connaissez pas je vous explique rapidement: Coré, fille de Déméter (déesse de l’agriculture) se baladait dans un champ pour cueillir des fleurs quand soudain le Dieu des enfers Hadès, tombé amoureux d’elle, la kidnappa. Déméter, désespérée, stoppa sont travail et plus rien ne poussa sur la Terre. Zeus voyant cela, parti négocier avec Hadès pour qu’il libère Coré (appelée Perséphone lors de son séjour aux enfers). La malheureuse avait mangé une grenade lors de son séjour et ne pouvait donc plus retourner totalement dans son monde. Mais Hadès accepta qu’elle revienne voir sa mère une partie de l’année. C’est donc suite à cela que les saisons se mirent en place, l’automne et l’hiver quand Perséphone était aux enfers et que Déméter était triste et le printemps et l’été quand Corée était de retour sur Terre.

C’est donc ce mythe qui dirige à la fois l’enquête de Titus et Les mystères d’Eleusis, grande tradition grecque. Le style de l’auteur est encore une fois très fluide, le livre est très bien écrit et l’enquête avance petit à petit, nous menant parfois sur de fausses pistes mais d’autres fois nous donnant des indices importants. Pour ma part, je n’ai encore une fois pas réussi à trouver la solution avant la fin, j’ai même été vraiment étonnée par l’identité du coupable. De plus, j’avais reproché au tome 2 une fin trop rapide, je n’ai pas eu cette impression dans celui là. Pour finir, les personnages sont un peu les mêmes mais des nouveaux font leur apparition tel que Lycos, que j’ai bien aimé!

En bref, c’est un roman très agréable que je vous conseille. Le tome 4 se passe dans l’univers gaulois!

Note: 8/10

Publicités

2 réflexions sur “Titus Flaminius, T3: Le mystère d’Eleusis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s