Le protectorat de l’ombrelle, T3: Sans honte

le-protectorat-de-l-ombrelle,-une-aventure-d-alexia-tarabotti,-tome-3---sans-honte-388369-264-432Auteur: Gail Carriger

Edition: Le livre de poche

Genre: Steampunk

Parution: 2013

Pages: 421

Description: Une histoire de vampires, de loups-garous et d’imprévus. Alexia est indiscutablement LE scandale de la saison londonienne : après les événements inattendus survenus en Écosse, elle est retournée vivre chez ses parents. La reine Victoria n’a d’autre choix que de l’exclure du Cabinet fantôme, et la seule personne qui pourrait expliquer quelque chose, Lord Akeldama, a inopinément quitté la ville. Pour couronner le tout, Alexia se fait attaquer par une coccinelle mécanique létale, et découvre que les vampires de Londres ont juré sa mort. Tandis que Lord Maccon met toute son énergie à boire, et que le Professeur Lyall tente désespérément de maintenir la cohésion au sein de la meute Woolsey, Alexia s’enfuit en Italie à la recherche des mystérieux Templiers. Ils sont les seuls à pouvoir expliquer sa délicate condition actuelle. Mais ils pourraient aussi s’avérer pires que les vampires. Surtout armés de pesto.

Lire la chronique du tome 1, tome 2

Attention si vous n’avez pas lu les tomes précédents, il y aura du spoil!

Enfin j’ai réussi à trouver le temps de lire la suite du Protectorat de l’Ombrelle! Après la fin du deuxième tome j’avais vraiment hâte de continuer. En effet, nous avions été laissés dans une situation où Alexia avait été chassée par Maccon, elle se retrouve alors sans protection à la merci de tous les vampires de Londres! Et tout cela sans savoir comment il est scientifiquement possible de porter l’enfant d’un loup-garou. C’est cette intrigue qui va rythmer ce troisième opus.

J’ai trouvé que Gail Carriger n’a pas perdu de temps avec ce tome. Dès les premières pages, Alexia se voit chasser de chez ses parents, fuit chez Lord Akeldama qui est mystérieusement absent et se résout à s’exiler un temps en Italie où elle pense pouvoir trouver des réponses. Nous pouvons donc la suivre dans un premier temps dans son voyage à travers la France et jusqu’à Florence pendant lequel nous allons rencontrer de nouveaux personnages. Tout cela pendant que son loup de mari est complètement ivre et que le pauvre professeur Lyall essaie de gérer chaque catastrophe du mieux possible. Les deux parties (Alexia VS Meute de Woolsey) sont savamment intercalées si bien que l’on veut toujours continuer pour avoir la suite, une vraie torture!

Lyall est d’ailleurs, à mon sens, plus présent dans ce tome. J’aime vraiment énormément ce personnage, autant sa personnalité que sa manière de gérer tous les problèmes qui lui tombent dessus. Alexia est fidèle à elle-même et m’a fait rire à de nombreuses reprises! Cependant, même si le scénario ne s’y prêtait pas, j’aurais aimé voir davantage Maccon.

Jusqu’au bout Gail Carriger nous tient en haleine et nous ne savons que dans les toutes dernières pages quelle est la nature du bébé. Et même en sachant cela nous ne savons même pas en quoi cela consiste vraiment! Autant vous dire qu’une fois encore, j’ai hâte de me jeter sur la suite.

C’est vraiment un plaisir de se replonger dans une histoire aux cotés de ces personnages drôles, loufoques et attachants avec un scénario toujours prenant. J’ai tourné les pages sans m’en rendre compte!

Si je devais chipoter je dirais que j’aurais voulu un peu plus d’immersion en Italie, plus de description des paysages notamment. Et j’avoue ne pas avoir trop aimé l’ambiance très étrange donnée par la présence des templiers, mais en même temps l’auteure l’a très bien décrite et a réussi à transmettre l’effet voulu.

Bref c’est une très bonne suite qui nous donne envie d’en lire toujours plus! Je vous conseille vraiment cette saga!

Note : 8.5/10

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :